Comment maintenir son activité mentale

Dernière mise à jour 05/03/12 | Article
Grille de sudoku
Se préparer à une vieillesse mentalement active devrait être l'objet de toute une vie, avec un développement ininterrompu de notre potentiel intellectuel et émotionnel. Explications.

Le maintien de l'activité mentale nous aide non seulement à conserver notre vivacité d'esprit, mais aussi à nous prémunir contre l'anxiété et la dépression dont souffrent souvent les personnes vieillissantes ou âgées. Cela est particulièrement vrai après la retraite, en l'absence d'un environnement professionnel à même de solliciter l'activité mentale. En élaborant votre retraite, n'oubliez surtout pas les stimuli intellectuels.

Pour stimuler votre mental, donnez-vous des défis:

  • Restez en contact avec des personnes plus jeunes et aussi plus âgées que vous. Ces contacts représentent le plus souvent une véritable source de stimulation et de soutien mental et émotionnel. Surtout, ne vous repliez pas sur vous-même en vous isolant.
  • Entreprenez des activités créatives dont vous partagerez l'Intérêt avec d'autres – comme la cuisine, la broderie, la peinture, la menuiserie ou le jardinage.
  • N'abandonnez pas les activités intellectuelles telles que la lecture, les mots-croisés et autres puzzles, jeux de cartes, d'échecs, etc. Suivez des cours, perfectionnez votre technique ou étudiez, afin d'apprendre de nouvelles choses.
  • Prenez part à des activités communautaires, tels que bénévolat, sociétés ou groupements politiques locaux, groupes de discussion.
  • Soyez large d'esprit et revisitez de temps à autre vos attitudes et votre mode de vie, quitte à les modifier.
  • Entretenez votre intérêt pour la culture et l'actualité.

Les troubles de la mémoire

Avec l'avance en âge, il arrive souvent que l'on oublie certains faits et évènements, voire des noms de personnes côtoyées régulièrement ou ceux d'objets courants. Dans ce cas, sans dramatiser ces troubles, il importe de les prendre en considération et de consulter votre médecin traitant qui vous adressera peut-être à un spécialiste pour une évaluation plus complète de vos performances mentales (tests neuropsychologiques). En effet, ces oublis sont souvent bénins, mais ils peuvent aussi être les premières manifestations d'une maladie cérébrale dégénérative ou vasculaire, dont l'évolution peut être retardée par des mesures préventives appropriées.

Ces troubles peuvent se manifester par:

  • Des oublis à répétition du nom de certains objets usuels ou de celui de personnes proches.
  • L'utilisation de périphrases pour décrire un objet (un verre devient «c'est pour boire», un stylo, «c'est pour écrire»).
  • Des troubles de l'orientation (non reconnaissance des lieux où vous êtes ou de l'endroit où vous avez garé votre voiture).
  • Des troubles temporels (prendre la nuit pour le jour).
  • Le recours systématique à une tierce personne pour répondre aux questions les plus simples.
  • L'incapacité de dire sur quoi porte l'article que vous êtes en train de lire ou d'en résumer les principaux points.

Quel que soit votre âge, prenez l'habitude de stimuler votre mental:

  • Efforcez-vous de mémoriser des noms, des mots ou des raisonnements complexes, en faisant appel si nécessaire à des associations d'idée ou des moyens mnémotechniques.
  • La lecture est un excellent moyen de stimulation mentale, pour autant que vous vous rappeliez ce que vous avez lu. Vous pourrez en restituer le contenu en parlant avec vos amis ou vos proches, ou en prenant des notes comme aide-mémoire.
  • Certains jeux de carte (comme le bridge, par exemple) sont à même d'entraîner la mémoire.
  • Les mots croisés ou le jeu de Scrabble sont eux aussi mentalement stimulants.
  • Le jeu de Memory, que vous pouvez également pratiquer seul(e) est excellent, si vous savez adapter progressivement le niveau de difficulté.

Certaines mesures médicales, tels le contrôle minutieux de votre pression artérielle et l'absorption régulière de petites doses d'aspirine et d'antioxydants (dont les vitamines C et E) ou encore l'hormonothérapie de substitution pour les dames, seront à même de soutenir vos efforts personnels en matière de stimulation intellectuelle.

Il y a actuellement de bonnes raisons de croire que l'utilisation d'inhibiteurs de cholinestérase puisse aider à prévenir la maladie d'Alzheimer, et peut-être existera-t-il même un jour un vaccin contre cette maladie.

A lire également :

Seniors : être en forme et le rester

Bien savoir vieillir : des exercices simples pour rester en forme

Pour en savoir plus

Retrouvez ces recommandations dans le livre Bien savoir vieillir – Manuel pour prendre de l’âge agréablement. Dr Philip Selby, avec la participation du Pr J.-P. Michel

Bien savoir vieillir

Cliquez ici pour en savoir plus ou commander

Articles sur le meme sujet
LMD_maux_bobos_45_ans

Les maux et bobos des plus de 45 ans

À l’approche de la cinquantaine plusieurs troubles plus ou moins handicapants ou graves se manifestent. Tour d’horizon pour mieux appréhender cette étape de la vie.
LMD_musique_vieillissement_cerveau

La musique ralentit le vieillissement du cerveau

Moins de déclin cognitif, mémoire renforcée, audition plus performante et meilleure habileté manuelle font partie des avantages constatés chez des seniors qui se sont mis à la pratique musicale. Explications.
GEN22_retraite_si_on_pensait

Retraite: et si on y pensait déjà?

Qu’elle approche à grands pas ou tout doucement, la retraite bouleverse tout sur son passage. De la gestion du temps à celle des finances, en passant par les relations sociales, familiales et amicales: comment préparer cette nouvelle étape de vie? Conseils d’experts.
Videos sur le meme sujet

Comment remédier à notre attention qui baisse?

Selon une étude du centre de recherche CERVO de l’Université Laval à Québec, l’attention – faite de concentration et de distraction – décline progressivement à partir de 26 ans.

Troubles musculo-squelettiques: un peu d’ergonomie svp!

Les troubles musculo-squelettiques sont la maladie professionnelle la plus courante en Suisse.

Les résultats des entraînements des aînés

En 2018, une tablette pour aider les aînés à rester en forme physiquement et psychiquement faisait son apparition: Stay fit longer.