Les plantes psychotropes et l'expérience de mort imminente

Dernière mise à jour 18/09/18 | Audio
Loading the player ...
Huma Khamis s'intéresse aux effets des plantes psychotropes.

Utilisées de tout temps pour expérimenter des états seconds, ces plantes intéressent aussi les chercheurs en neurosciences. Une étude londonienne montre que la molécule DMT, la dyméthyltryptamine, provoque certains effets qui rappellent ceux induits par les expériences de mort imminente.

On en parle avec l'ethnobotaniste Sébastien Baud.

"Histoires et usages des plantes psychotropes", sous la direction de Sébastien Baud, paru aux éditions Imago

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Benzodiazépines: vrai ou faux?

Des réponses aux idées reçues sur ces médicaments aux propriétés tranquillisantes et hypnotiques.

L’Ayahuasca vu par un psychiatre jungien

Le tourisme ésotérique reprend du poil de la bête. La consommation d’Ayahuasca, une plante hallucinogène très puissante utilisée depuis des millénaires par les tribus chamaniques d’Amazonie, attire de plus en plus de personnes à la recherche d’expérience transcendantales et salvatrices.
Les djihadistes tuent-ils sous l’effet d’une amphétamine?

Les djihadistes tuent-ils sous l’effet d’une amphétamine?

Le captagon engendre un sentiment de toute-puissance et annihile peur et douleur. Cette «potion magique des djihadistes» ferait l’objet d’un trafic croissant au Moyen-Orient.
Videos sur le meme sujet

La Suisse, les opioïdes et le piège américain

Dans un pays où, traditionnellement, on se méfie des dérivés de l’opium, la hausse des prescriptions d’opioïdes est surprenant.