La psychothérapie créative du jeu de sable

Dernière mise à jour 19/03/14 | Article
Technique psychothérapeutique inspirée de la théorie jungienne, le jeu de sable utilise la créativité pour permettre aux patients de verbaliser leurs émotions et leur vécu, par exemple dans le cadre troubles du comportement alimentaires.

Le jeu de sable est une forme de thérapie créative qui peut être utilisée avec des patients de tous âges. Cet outil de médiation est un «facilitateur de mots». Souvent à court de paroles pour exprimer leur mal-être et leur souffrance, les patients peuvent, grâce à cette technique, «faire» plutôt que «dire». Le sable permet de créer des images dans un environnement structuré, protégé par la relation avec le psychothérapeute.

Seul ou en groupe

Le jeu de sable est adapté à la pratique individuelle ou en groupe. Quelle que soit la modalité, les patients disposent de deux bacs à sable, un avec du sable sec, l’autre avec du sable mouillé. Des figurines, des feuilles de papier, des crayons de couleur et de la pâte à modeler sont aussi proposés pour permettre aux patients de mettre en scène une émotion, une angoisse, un désir, un rêve ou encore un projet. Les dimensions des bacs délimitent un espace qui entre entièrement dans le champ visuel et permettent d’appréhender la scène réalisée par le patient dans sa globalité.

Le rôle de la dynamique de groupe

Lors des séances individuelles, le patient est invité à «se raconter d’une manière différente». En groupe, la consigne est autre: il s’agit alors de profiter d’être ensemble pour vivre une rencontre et raconter le groupe. Une fois le bac façonné, participants et thérapeute explorent la création. Le contenu psychique est soutenu par l’image, ce qui permet le processus psychothérapeutique.

Pratiqué en groupe, le jeu de sable engendre souvent des questionnements sur les relations interpersonnelles. Il y a des patients plus actifs, d’autres qui n’osent pas prendre de l’espace, d’autres encore qui peinent à affirmer leur point de vue sur la mise en scène. Mais il y a toujours construction d’une histoire commune, où le vécu de chacun peut entrer en résonance avec celui des autres.

Se décharger de ce qui est trop lourd à porter

En déposant dans le bac, sous une forme symbolique, ce qui est devenu trop lourd à porter personnellement, le patient se libère. L’indicible devient alors possible à verbaliser. Alors que les souffrances sont le plus souvent exprimées par le biais de symptômes qui entrent dans des classifications officielles et universelles, cette approche créative permet une expression totalement personnalisée. Elle tient compte du sens que prend la souffrance dans l’histoire et la vie de l’individu. Simultanément, l’intimité de sa création rejoint l’universalité de la souffrance, et permet aux membres du groupe de se sentir moins seuls.

Approche holistique

Le jeu de sable est un outil de la prise en charge psychothérapeutique qui donne accès aux images intérieures, chargées d’émotions et de sentiments. Ainsi, les patients rapportent que le jeu de sable «donne une image claire de ce qui se passe à l’intérieur d’eux», qu’il permet de «visualiser un problème» ou encore «d’exprimer une idée qui ne pouvait jusqu’alors pas être dite». Cette technique, qui propose d’appréhender les individus de manière holistique (comme faisant partie d’un tout), permet d’accéder à un matériel clinique riche. En accompagnant le patient dans la verbalisation et la prise de conscience du contenu psychique, le jeu de sable permet enfin de donner un sens au symptôme.

Référence

Adapté de: «Quand les mains parlent: le jeu de sable», Laura Frambati, Karinne Pluchart, Dr Kerstin Weber, Dr Alessandra Canuto, Espace de soins pour les troubles du comportement alimentaire (ESCAL), Service de psychiatrie de liaison et d’intervention de crise (SPLIC), Département de santé mentale et psychiatrie, HUG, Genève. In Revue médicale suisse 2014: 10: 385-88. En collaboration avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Chirurgie de l'obésité
Les effets inattendus du by-pass gastrique

Les effets inattendus du by-pass gastrique

Carences, problèmes psychologiques et esthétiques, prise de poids font partie des effets secondaires...
Lire la suite
Anti-inflammatoires
Guérir d'une épaule douloureuse demande de la patience

Guérir d'une épaule douloureuse demande de la patience

Fréquents et douloureux, les problèmes à l'épaule prennent du temps à guérir. L'origine de la douleur...
Lire la suite
Paracétamol
Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Vous ne connaissez peut-être pas le paracétamol et, pourtant, vous en avez déjà sûrement ingurgité. En...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Ombre repliée devant un mur de briques

Favoriser le diagnostic précoce de la psychose

Nouvellement nommé à la tête de la psychiatrie générale du CHUV, le professeur Philippe Conus détaille pour nous les nouvelles approches liées au diagnosti précoce des psychoses.
Etre fou sous la pleine lune

Etre fou sous la pleine lune: serait-ce bien raisonnable?

Tous les chats vous le diront: rien de plus romantique que les nuits où la lune est pleine. Mais il peut en aller bien différemment. Beaucoup de psychiatres en connaissent eux aussi bien long sur la question. Ou ils croient le savoir. Ceux de l’Université Laval (Québec) ont voulu aller plus loin pour se faire une raison. Voici leurs conclusions. Plus ou moins rassurantes.
dompter_anxiete

Maîtriser son anxiété, c’est possible

En modifiant de façon durable les comportements ou les pensées qui favorisent l’anxiété, les psychothérapies permettent aux personnes anxieuses d'aborder leur vie plus sereinement.
Videos sur le meme sujet

Des animaux comme «médicaments»

Stéphane Délétroz se penche sur la zoothérapie.

Gros plan sur la dépression et les nouveaux traitements

Les spécialistes estiment que 6 % de la population des pays occidentaux souffrent de dépression.

Qui rira vivra

Universel, bénéfique pour la santé et incroyablement contagieux, le rire produit parfois des sons extravagants qui peuvent conduire à la célébrité.