Les dangers de la prégabaline durant la grossesse

Dernière mise à jour 19/05/16 | Audio
Loading the player ...
Une étude scientifique remet en cause la sécurité d'une substance présente dans des médicaments, notamment le Lyrica, si elle est prise durant la grossesse.

La prégabaline est soupçonné de provoquer un risque accru de malformation durant le premier trimestre de la grossesse. 

On en parle avec un des auteurs de cette étude: Thierry Buclin, médecin chef de la Division de pharmacologie clinique du Centre hospitalier universitaire vaudois, invité par Huma Khamis.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
se_preparer_grossesse

Comment se préparer à la grossesse

Avant de tomber enceinte, les femmes peuvent déjà se préparer à une grossesse future en prenant soin de leur santé.
Paracétamol: sa consommation pendant la grossesse semble augmenter le risque d’asthme infantile

Paracétamol: sa consommation pendant la grossesse augmenterait le risque d’asthme infantile

Des chercheurs norvégiens viennent de démontrer que la prise de ce médicament très courant par des femmes enceintes pouvait comporter des risques. Explications.
Femmes enceintes: en finir avec l'«orphelinat thérapeutique»

Femmes enceintes: en finir avec l'«orphelinat thérapeutique»

Les femmes enceintes font souvent preuve de prudence avant de commencer un traitement, et ce parce qu'elles ignorent souvent s'il aura un effet positif ou négatif sur le fœtus.
Videos sur le meme sujet

Médicaments : les femmes enceintes et les enfants négligés !

Trop peu rentable et trop risqué: le marché des femmes enceintes, qui allaitent, et celui des enfants n'intéresse pas l'industrie du médicament.

Les antidépresseurs pris durant la grossesse augmentent le risque d'autisme

La prise d’antidépresseurs pendant la grossesse augmente de 87 % le risque d’autisme chez l'enfant.