Les plantes médicinales validées par la science

Dernière mise à jour 06/10/16 | Audio
Loading the player ...
L'utilisation humaine de plantes pour leurs effets sur la santé remonte à la nuit des temps.

Mais, au-delà des tisanes de grand-mère, l'effet de certaines plantes a été confirmé par des études scientifiques. Ces végétaux sont parfois même plus intéressants que les médicaments!
Rencontre avec Bertrand Graz, médecin à la Fondation Antenna, spécialiste en prévention et santé publique, et Jacques Falquet, biochimiste, spécialiste des plantes. Ils cosignent l'ouvrage "Les 33 plantes validées scientifiquement". Un dossier proposé par Adrien Zerbini.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Première phase de l'enquête populationnelle en cours

Une première phase de l'enquête visant à explorer les attentes, besoins et thèmes prioritaires en lien avec la santé intégrative est en cours.

Première phase de l'enquête populationnelle en cours

Une première phase de l'enquête visant à explorer les attentes, besoins et thèmes prioritaires en lien avec la santé intégrative est en cours.
PS39_médecine_intégrative_pédiatrie

La médecine intégrative, une alliée en pédiatrie

En Suisse, le recours aux thérapies complémentaires dans le domaine de la pédiatrie séduit toujours plus. Cette approche intégrative, pour autant qu’elle soit basée sur l’évidence scientifique et l’expérience médicale, peut être un plus pour la santé de l’enfant et de l’adolescent.
Hypnose, acupuncture, ostéopathie, méditation de pleine conscience, homéopathie… Les approches de médecine complémentaire sont multiples et suscitent de plus en plus d’intérêt de la part des parents. Selon l’Enquête suisse sur la santé de 2017, 38% de la population des 15 ans et plus en Suisse romande font appel au moins une fois par année à un traitement de médecine complémentaire, un chiffre en constante augmentation depuis 2002.

Ce vif intérêt pour la médecine complémentaire se retrouve également du côté des médecins. On observe en effet une part toujours plus importante de pédiatres et médecins de famille pratiquant une pédiatrie intégrative, ainsi qu’une augmentation des publications scientifiques dans ce domaine. En 2017, un groupe d’intérêt dédié (Swiss Interest Group for Integrative Pediatrics) a été créé, tandis que la pédiatrie intégrative sera le sujet principal du prochain congrès de la Société Suisse de pédiatrie.

Décryptage d’un phénomène en cinq questions-réponses.
Videos sur le meme sujet

Comment la nature soigne

Vivre dans le béton des villes nuit à la santé. Inquiète, la communauté scientifique explore les ressources offertes par la nature.

Les bons remèdes de grand-mère pour se soigner… et les autres

Pour les bobos du quotidien, de nombreuses personnes préfèrent éviter une visite chez le docteur et se tourner vers des remèdes dits "de grand-mère".

Détox ou intox?

C’est un classique: avec le retour des beaux jours, les médias, et notamment la presse féminine, consacrent de nombreux articles et émissions aux cures détox.