Pontages coronariens

Dernière mise à jour 08/07/11 | Article
L’intervention cardiaque de pontages aorto-coronariens est le traitement de choix pour les patients souffrant d’une maladie coronarienne de deux ou plusieurs artères coronaires et/ou du tronc commun.
CHUV

Un article du Service de chirurgie cardio-vasculaire (CHUV)

Quand réalise-t-on un pontage aorto-coronarien?

La maladie coronarienne est la conséquence d’une atteinte athérosclérotique des artères coronaires du cœur. La progression de la maladie provoque une diminution du calibre des vaisseaux sanguins qui va avoir, comme conséquence inévitable, une diminution du débit sanguin et une ischémie suivie par la mort du muscle cardiaque (le myocarde) (Figure 1).

Progression de l’athérosclérose coronarienne

Figure 1 : Progression de l’athérosclérose coronarienne

La symptomatologie typique est une douleur thoracique à l’effort (dite angine de poitrine ou angor) qui s’aggrave progressivement, avec l’apparition de douleurs au repos et, selon l'extention et le degré de l'ischémie, l'apparition d’un infarctus myocardique aigu (parfois pouvant s'avérer la mort du patient).

Les pontages aorto-coronariens constituent donc le traitement chirurgical de choix pour la prévention de l’infarctus du myocarde.

Le traitement chirurgical

Le traitement chirurgical de la maladie coronarienne athérosclérotique consiste à créer des pontages aorto-coronariens (Figures 2 et 3). Il s’agit d’une intervention qui prévoit la création de pontages (greffons) entre l’aorte ascendante et les artères coronaires pour amener du sang au delà des lésions critiques.

Très souvent, cette intervention nécessite une circulation extracorporelle (CEC), mais il est parfois possible de construire des pontages aorto-coronariens à cœur battant.

Le choix des greffons est également très important:

  • les artères mammaires: l’artère mammaire interne gauche (AMIG) est utilisée pour créer un pontage sur la coronaire la plus importante, l’interventriculaire antérieure (IVA). Les résultats sont excellents et la perméabilité de ce greffon après 10 ans est d’environ 95 – 98%. L’artère mammaire interne droite (AMID) est utilisée pour des pontages sur la coronaire droite ou la circonflexe en greffon libre. Les résultats à long terme sont aussi excellents.
  • l’artère radiale est une des deux artères du bras. Elle est utilisée pour des pontages sur l’artère coronaire circonflexe (rarement sur la coronaire droite), et les résultats sont très satisfaisants avec une perméabilité à 10 ans d’environ 80%.
  • la veine saphène interne est une très longue veine de la jambe qui permet de ponter n’importe quelle artère coronaire. Ce greffon est largement utilisé mais les résultats sont moins encourageants, avec une perméabilité à 10 ans d’environ 65%.
Figure 2 : Exemple de pontage aorto-coronarien

Figure 2 : Exemple de pontage aorto-coronarien

Figure 3 : Exemple de pontage aorto-coronarien

Figure 3 : Exemple de pontage aorto-coronarien

Article original: http://www.cardio-vascular.chuv.ch/ccv_home/ccv-professionnels/ccv-prof-operations/ccv-prof-int_card-adultes/ccv-prof-int-cardiaques-pontages-coronariens.htm

A LIRE AUSSI

Chirurgie de l'obésité
Les effets inattendus du by-pass gastrique

Les effets inattendus du by-pass gastrique

Carences, problèmes psychologiques et esthétiques, prise de poids font partie des effets secondaires...
Lire la suite
Anesthésie
Une banane

Circoncision: à quoi sert le prépuce?

La circoncision, du latin circumcisio, signifiant «découper autour», consiste en l’ablation du prépuce,...
Lire la suite
Paracétamol
Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Vous ne connaissez peut-être pas le paracétamol et, pourtant, vous en avez déjà sûrement ingurgité. En...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Consultation préanesthésique: évaluer les risques opératoires

La consultation préanesthésique sert à choisir la technique et à assurer le suivi postopératoire le plus approprié.

Le cœur, pompe autonome mécanique et électrique

Plus que tout autre organe du corps humain, le cœur est vital. L’entraîner en pratiquant une activité physique régulière et en mangeant sainement est utile pour prévenir les maladies qui peuvent le toucher.
machine_coeur_poumon

Perfusion vasculaire: la machine «cœur-poumon»

Pour réaliser une opération à cœur ouvert, la machine «cœur-poumon» est indispensable. La spécialiste en perfusion vasculaire, Eleonora De Stefano, cheffe perfusionniste au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), nous en détaille les fonctionnalités.
Videos sur le meme sujet

Le futur de la médecine

Demain, un tiers de la population aura plus de 65 ans. 40% de la population aura une maladie chronique. Les hôpitaux seront saturés, les médecins trop peu nombreux et les coûts de la santé continueront de prendre l’ascenseur. Dès lors, quelles sont les mesures adoptées par le monde médical pour répondre à ces problématiques?

Vaccins: quelle utilité?

Se faire vacciner n'est jamais un plaisir, ça pique, ça gonfle, et parfois on se sent un peu patraque. Mais pourquoi se vaccine-t-on au juste? Le point avec l'antidote.

Rougeole: faisons la disparaitre!

Faire disparaitre durablement le spectre d'une maladie contagieuse, c'est l'objectif de bien des responsables de santé publique à travers le monde. Par le passé ils y sont parvenus, et ils comptent bien récidiver. Cette émission vous en apprend plus sur l'une de ces maladies : la rougeole.