Le comment du pourquoi: des médicaments quand on n'est plus malade

Dernière mise à jour 07/03/18 | Audio
Loading the player ...
Faut-il toujours prendre les médicament prescrits, même si l'on se sent mieux?

La réponse de Denise Hugentobler Hampaï, pharmacienne cheffe adjointe à la pharmacie de la Polyclinique médicale universitaire (PMU) à Lausanne, au micro de Stéphane Délétroz.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Vaccins

Retour sur "Des vaccins et des hommes"

Depuis sa diffusion, le documentaire dʹArte "Des vaccins et des hommes" fait polémique.
Lire la suite
Amputation

Reconstruction de la vessie

Certaines affections de la vessie, telles un cancer, une perte de la fonction de vidange ou de recueil des urines, peuvent nécessiter son ablation. Il...
Lire la suite
Prothèses, implants et greffes

Réapprendre à marcher après une paralysie des jambes

Des chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont réussi à restaurer la marche chez des rats dont la moelle épinière avait subi une...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS46_remedes_grand_mere

Miel, thym ou citron: que penser des remèdes de grand-mère?

Chaque année, avec la baisse des températures, rhumes et maux de gorge ressurgissent. Côté chiffres: les infections des voies respiratoires supérieures surviennent à raison de six à huit épisodes en moyenne par an chez les jeunes enfants et entre deux et quatre chez les adultes. La grande majorité de ces infections étant d’origine virale, les traitements sont le plus souvent symptomatiques. Or ces derniers peuvent être pharmacologiques (prescrits par un médecin ou achetés sans ordonnance) ou faire partie des fameux remèdes de grand-mère.
LMD_autotest_moderation

Autotests à consommer avec modération

Pour déceler une carence en vitamine D, savoir si l’on est infecté par le VIH, s’assurer que l’on ne souffre pas de cystite: les tests disponibles pullulent. Sont-ils fiables et surtout utiles? Le point avec des spécialistes.
paracetamol_ibuprofene_utiliser_risque

Paracétamol, ibuprofène, aspirine, etc.: comment les utiliser sans risque?

Les antalgiques font partie des médicaments les plus consommés en Suisse. Disponibles librement sans ordonnance, ils permettent d’endiguer rapidement une douleur ou de faire baisser une fièvre, sans risque d’effets indésirables… à condition de les utiliser correctement. Explications.
Videos sur le meme sujet

De l'utilité des autotests vendus en pharmacie

Grossesse, carence en fer, niveau de cholestérol… de nombreux autotests sont vendus en pharmacie.

Zoom sur ces antidouleurs qui tuent

Le chanteur américain Tom Petty est décédé en octobre 2017 d’une crise cardiaque provoquée par une overdose de médicaments contre la douleur.

Automédication chez des primates

Cécile Guérin vous emmène sur la piste de pharmaciens étonnants qui savent trouver les plantes pour soigner une toux, une diarrhée ou même une crise de paludisme.