Les prédispositions génétiques dans l'allergie médicamenteuse

Dernière mise à jour 03/11/14 | Article
Les prédispositions génétiques dans l'allergie médicamenteuse
Une allergie à un médicament peut parfois s'avérer fatale pour le patient. Mais nous ne sommes pas tous égaux face à ce type de réaction. En effet, des prédispositions génétiques peuvent influencer la susceptibilité à développer ce type de réaction.

Toute personne prenant un médicament court le risque de développer une réaction allergique. Environ 10% des patients hospitalisés et 7% des personnes non-hospitalisées sont victimes d'une allergie à un médicament.  Les manifestations de ce type d’allergie sont variées, allant d’une simple éruption cutanée, au choc anaphylactique, heureusement rare mais qui peut conduire au décès du patient.

Ces allergies peuvent être soit «immédiates», et survenir dans les minutes  qui suivent la prise du médicament, soit «retardées», et apparaître plus d'une heure après la prise. A l'heure actuelle, les mécanismes qui provoquent ces réactions ne sont pas encore tous expliqués.

Certains facteurs, comme des infections virales, ainsi que des prédispositions génétiques semblent jouer un rôle prépondérant dans le processus qui conduit à une réaction allergique médicamenteuse. De plus, certains médicaments sont plus susceptibles de provoquer une allergie. C'est par exemple le cas de certains antibiotiques, anti-inflammatoires ou médicaments anti-épileptiques.

Prédisposition génétique

Le risque de développer une allergie à un médicament peut varier fortement selon l'origine ethnique du patient, c’est pourquoi certains facteurs génétiques comme le «système HLA» (human leucocyte antigen) font l’objet d’une attention particulière. Ce système complexe est constitué de protéines qui aident le système immunitaire à identifier les molécules étrangères (non-soi) comme les bactéries et les virus. Ces protéines HLA, aussi appelées antigènes HLA, sont très diversifiés et varient beaucoup entre les individus. Ils sont hérités pour moitié de la mère et pour moitié du père.

Certains antigènes HLA ont été clairement identifiés comme facteur génétique prédisposant à une allergie médicamenteuse, et rendent les individus qui les portent plus sensibles à une réaction allergique.

Populations à risque

Le développement des recherches sur cette prédisposition génétique a déjà permis d'identifier des populations dont le risque de développer une allergie dite «retardée» est plus élevé que chez les autres. Ainsi, les personnes d'origine caucasienne ou afro-américaine ayant l'allèle HLA-B*57:01 ont beaucoup plus de risques de présenter une allergie à l'abacavir (médicament utilisé dans le traitement du HIV).

Des études ont aussi démontré que les chinois de l'ethnie Han, porteurs de l'allèle HLAB*1502, ont un risque plus important de développer une affection cutanée grave après avoir reçu de la carbamazépine (médicament employé dans le traitement de l'épilepsie).

L’association entre certains antigènes HLA et les réactions médicamenteuses est essentiellement décrite pour les types retardés. Pour les réactions de type allergie «immédiate», les recherches n'ont pas encore pu identifier les facteurs  génetiques qui prédisposeraient à un risque plus élevé d'allergie.

L'importance des facteurs génétiques dans l'apparition d'une réaction allergique médicamenteuse représente une découverte relativement récente. Des travaux en cours permettront de dresser une plus grande liste de protéines HLA  prédisposant à une allergie médicamenteuse. L’analyse du système HLA des personnes qui sont amenées à prendre certains médicaments à risque comme ceux cités ci-dessus, permettra de prévenir de nombreuses réactions allergiques.

_________

Référence

Adapté de «Prédispositions génétiques dans l'allergie médicamenteuse: importance du HLA», Dr Marcel M. Bergmann, Dr Jean-Christophe Caubet, Unité d'allergologie pédiatrique, Département de l'enfant et de l'adolescent; Dr Jean Villard, Unité d'immunologie de transplantation, Service d'allergologie et d'immunologie clinique, HUG. In Revue Médicale Suisse 2014:10:864-868, en collaboration avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Chirurgie de l'obésité
Les effets inattendus du by-pass gastrique

Les effets inattendus du by-pass gastrique

Carences, problèmes psychologiques et esthétiques, prise de poids font partie des effets secondaires...
Lire la suite
Anesthésie
Une banane

Circoncision: à quoi sert le prépuce?

La circoncision, du latin circumcisio, signifiant «découper autour», consiste en l’ablation du prépuce,...
Lire la suite
Paracétamol
Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Intoxication au paracétamol: quels sont les risques?

Vous ne connaissez peut-être pas le paracétamol et, pourtant, vous en avez déjà sûrement ingurgité. En...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Anaphylaxie: une réaction allergique grave

Anaphylaxie: une réaction allergique grave

Il arrive parfois que tout l’organisme soit concerné par une réaction allergique. Cette manifestation généralisée se nomme anaphylaxie. Elle est la plus grave, mais aussi la moins fréquente, des réactions allergiques.
Plaquette de médicament

Des tests pour prouver l’allergie aux antibiotiques

L’allergie aux antibiotiques est souvent rapportée par les patients. Elle concerne fréquemment une famille d’antibiotiques appelée les beta-latames ou beta-lactamines, qui comprend la pénicilline et ses dérivés.
L’allergie aux médicaments est très répandue

L’allergie aux médicaments est très répandue

Environ 30% de la population a déjà été victime d’une allergie aux médicaments, en majorité des femmes.
Videos sur le meme sujet

Le futur de la médecine

Demain, un tiers de la population aura plus de 65 ans. 40% de la population aura une maladie chronique. Les hôpitaux seront saturés, les médecins trop peu nombreux et les coûts de la santé continueront de prendre l’ascenseur. Dès lors, quelles sont les mesures adoptées par le monde médical pour répondre à ces problématiques?

Vaccins: quelle utilité?

Se faire vacciner n'est jamais un plaisir, ça pique, ça gonfle, et parfois on se sent un peu patraque. Mais pourquoi se vaccine-t-on au juste? Le point avec l'antidote.

Rougeole: faisons la disparaitre!

Faire disparaitre durablement le spectre d'une maladie contagieuse, c'est l'objectif de bien des responsables de santé publique à travers le monde. Par le passé ils y sont parvenus, et ils comptent bien récidiver. Cette émission vous en apprend plus sur l'une de ces maladies : la rougeole.
Symptômes sur le meme sujet

Rougeur

J’ai une ou des taches rouges / des rougeurs sur la peau