Bilan: vaccination contre le papillomavirus chez les jeunes filles

Dernière mise à jour 21/12/17 | Audio
Loading the player ...
Le HPV, ou le papillomavirus humain, est connu pour favoriser le développement du cancer du col de l’utérus.

En 2008, le canton de Vaud a lancé une campagne de prévention qui propose à toutes les adolescentes âgées de 11 à 14 ans de se faire vacciner si elles le souhaitent. 
Presque dix après, nous prenons la température de cette initiative avec Martine Jacot-Guillarmod, médecin-associée au département femme-mère-enfant du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Un sujet réalisé par Elisabeth Gordon.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Santé sexuelle

La sodomie a-t-elle des impacts sur la santé?

Incontinence fécale, cancer, prolapsus ou constipation, Adrien Zerbini passe en revue les plus fréquentes inquiétudes liées à la sodomie, une pratique...
Lire la suite
Santé sexuelle

Un corps, deux sexes

Autrefois appelés hermaphrodites, les personnes intersexes seraient des milliers en Suisse sans qu'en général leur entourage ne sache rien de leur différence.
Lire la suite
Autres méthodes contraceptives

La pilule contraceptive hormonale masculine, ça existe

La pilule contraceptive pour les femmes existe depuis une soixantaine d’années déjà. Alors quid d’une version pour les hommes?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
pulsations_papillomavirus_part

Le papillomavirus, un cas à part

Le papillomavirus humain (ou HPV) est l’infection sexuellement transmissible la plus répandue. Ces virus sont si fréquents dans la population – en particulier chez les 16 à 25 ans – qu’on les considère comme des marqueurs d’activité sexuelle: 90% des personnes sexuellement actives seront en contact avec des HPV au cours de leur vie. Dans la plupart des cas, ces infections ne provoquent aucun symptôme et guérissent spontanément.