Gonorrhée (blennorragie)

Dernière mise à jour 11/08/11 | Article
Une personne malheureuse dans une foule de gens heureux
La Gonorrhée, plus populairement appelée "chaude-pisse" est une infection sexuellement transmissible qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Lumière sur cet agent infectieux et les symptômes qu'il cause!

La gonorrhée, également appelée blennorragie, est causée par des bactéries. L’infection se transmet par des relations sexuelles vaginales, anales ou buccogénitales non protégées.

La période comprise entre l'infection et la déclaration de la maladie (période d’incubation) est de deux à cinq jours. Des inflammations des muqueuses surviennent à l’endroit de l'infection. Selon les pratiques sexuelles, des infections peuvent aussi apparaître dans la cavité bucco-pharyngée ou dans la région anale.

Symptômes chez la femme :

  • Pertes vaginales incolores
  • Inflammations des lèvres
  • Douleurs lors de la miction (uriner)
  • Douleurs lors des rapports sexuels

Chez la femme, l’infection peut souvent se dérouler sans manifestations particulières ou avec juste de légers symptômes sur une période prolongée.

Effets à long terme chez la femme :

  • Inflammations du bas-ventre
  • Péritonite potentiellement mortelle
  • Infertilité

Symptômes chez l’homme :

  • Ecoulement laiteux, ultérieurement purulent, de l’urètre
  • Tuméfaction douloureuse du gland

Chez l’homme, l’infection peut se dérouler avec juste de légers symptômes sur une période prolongée.

Effets à long terme chez l’homme :

  • Infertilité

La gonorrhée (blennorragie) est une infection facilement transmissible. Les hommes représentent 80 % des cas de gonorrhée, la classe d’âge des 20 à 24 ans étant particulièrement touchée. Un traitement antibiotique permet de soigner la gonorrhée. Non traitée, la gonorrhée peut entraîner une infertilité durable, tant chez l’homme que chez la femme, ainsi que la cécité du nouveau-né.

Les préservatifs et le respect systématique des règles de safer sex réduisent le risque d’infection à la gonorrhée, mais ne permettent pas d’exclure totalement la transmission. C’est la raison pour laquelle il est important d’être attentif aux symptômes. Quiconque a de nombreux partenaires sexuels devrait passer un test de dépistage de la gonorrhée une fois par an. Si le test est positif, il est important d’en informer volontairement le partenaire habituel, tout comme les partenaires sexuels. Le malade peut le faire lui-même, le médecin traitant ou le personnel de conseil peuvent l'y aider. Les recontaminations de type ping-pong peuvent ainsi être évitées.

Cliquez pour faire le test du risque sur www.check-your-lovelife.ch

Article original: http://check-your-lovelife.ch/fr/savoir/vih-et-autres-ist.html

A LIRE AUSSI

Chlamydia
Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Plaisir sexuel très apprécié par beaucoup d’hommes, la fellation pratiquée sans préservatif peut toutefois...
Lire la suite
Sexualité féminine
excitation sexuelle féminine

L’excitation sexuelle féminine, comment ça marche ?

L’excitation sexuelle est un élément crucial de la sexualité, puisqu’avec elle naît la volupté qui peut...
Lire la suite
Pilule d'urgence
Contraceptif d'urgence

La pilule d’urgence en dix questions

Autrefois connue sous le nom de «pilule du lendemain», la contraception d’urgence permet, si elle est...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
sexe_voyage_risque

Le sexe en voyage: un plaisir parfois risqué

Parfois, vacances, détente et dépaysement peuvent rimer avec nouvelles rencontres. Attention cependant, car avoir des rapports sexuels en voyage avec de nouveaux partenaires peut comporter des risques. Quelques précautions sont donc indispensables.
gonorrhee_progresse_suisse

La gonorrhée progresse en Suisse

Loin d’être éradiqués, les cas de gonorrhée sont en nette augmentation ces dernières années.
vaccin_meningite_gonorrhee

Insolite: un vaccin contre la méningite peut aussi protéger contre la gonorrhée (ou «chaude pisse»)

Des chercheurs néo-zélandais annoncent avoir identifié un vaccin qui pourrait réduire le risque de contracter une gonorrhée.
Videos sur le meme sujet

La gonorrhée résiste de plus en plus aux antibiotiques

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s'inquiète à propos de la gonorrhée.

MST: trois dépistages gratuits pour les hommes

Durant tout le mois de mai 2017, le dépistage de trois infections sexuellement transmissibles est gratuit pour les hommes.
Symptômes sur le meme sujet
robinet qui goutte

Ecoul.urétral

J’ai un écoulement urétral (pénis)