Cancer du sein: taux de mortalité en baisse en Europe

Dernière mise à jour 10/03/12 | Article
Femme se tenant un sein
Dans l'Union européenne, le taux de mortalité par cancer du sein a reculé de 7% entre 2002 et 2006. Le point sur une nouvelle recherche.

Tel est le résultat d'une étude conduite par le Département d'épidémiologie de l'Institut Mario Negri de Milan, en collaboration avec l'Unité d'épidémiologie du cancer dirigé par Fabio Levi à l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive (IUMSP) de Lausanne.

Cette étude, qui a fait l'objet d'une parution dans la revue The Breast, montre ainsi que le nombre de décès est passé de 17,9 à 16,7 par 100'000 femmes (taux standardisés pour l'âge selon la population mondiale).

Les plus fortes baisses ont été observées dans les pays d'Europe du nord (-38% dans le Royaume-Uni), alors que dans les pays du centre et de l'est de l'Europe, où la mortalité a augmenté jusqu’ à la moitié/fin des années 90, des baisses plus récentes et modestes ont été constatées. La diminution de la mortalité s'est révélée plus évidente parmi les femmes jeunes (-11,6% entre 20 et 49 ans dans l'UE), alors qu'elle était plus limitée avec l'avancement en âge (-6,6% à 50-69 ans, -5% à 70-79 ans).

Une tendance favorable déjà amorcée au cours de la décennie précédente: la mortalité par tumeur du sein a en effet diminué de plus de 15% dans l'UE entre la fin des années 80 et le début des années 2000. En Suisse, la réduction globale de la mortalité par tumeur du sein entre 2002 et 2007 a été substantielle atteignant -14,2%-14,1% aux âges 50-69 ans, -4,3% après 70 ans et a été particulièrement prononcée (-24,1%) chez les femmes âgées entre 20 et 49 ans.

Selon les auteurs, cette étude indique une constante et persistante réduction de la mortalité par tumeur du sein en Europe au cours des dernières 25-30 années, à l'instar de ce qui a été observé aux États-Unis. Ceci est principalement dû aux progrès des traitements. Les évolutions plus favorables chez les femmes jeunes suggèrent que la mortalité globale par tumeur du sein en Europe est destinée à baisser davantage dans un proche avenir. Au sein de l'UE, on prévoit une diminution de 9% entre 2006 et 2012, jusqu'à atteindre un taux de mortalité autour de 15 décès par 100'000 femmes de tout âge. Grâce à une telle baisse, à la fin de 2012, plus de 25'000 décès seront évités chaque année en Europe par rapport au taux de mortalité des années 80.

Pour en savoir plus

Article original: http://www.unil.ch/getactu/wwwfbm/1329402112479/

A LIRE AUSSI

Sexualité féminine
excitation sexuelle féminine

L’excitation sexuelle féminine, comment ça marche ?

L’excitation sexuelle est un élément crucial de la sexualité, puisqu’avec elle naît la volupté qui peut...
Lire la suite
Ménopause
perimenopause_symptomes_vie_femme

Périménopause: quand des symptômes changent la vie d’une femme

Bouffées de chaleur, sautes d’humeur et prise de poids. Tel est le sort réservé à certaines femmes qui...
Lire la suite
Chlamydia
Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Sexe oral: un plaisir qui n'est pas sans conséquences

Plaisir sexuel très apprécié par beaucoup d’hommes, la fellation pratiquée sans préservatif peut toutefois...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PS37_reconstruction_mammaire

Cancer du sein: le temps de la reconstruction

La reconstruction mammaire fait désormais partie intégrante de la prise en charge globale du traitement du cancer du sein. Ces dernières années, les techniques se sont développées pour apporter des résultats sûrs et satisfaisants pour les patientes.
sein_eviter_chimiothérapie

Cancer du sein: éviter la chimiothérapie grâce aux tests génétiques

Depuis plusieurs années, les analyses génétiques sont utilisées pour orienter le choix thérapeutique dans les cancers du sein. Mais une nouvelle étude pourrait permettre de réduire significativement la prescription de chimiothérapies.
cancer_sein_union

Contre le cancer du sein, l’union fait la force

Hétérogène à tous égards, le carcinome mammaire nécessite, pour être soigné, une prise en charge multidisciplinaire et des traitements de plus en plus personnalisés.
Videos sur le meme sujet

Le réseau FARE pour accompagner les femmes atteintes du BRCA 1 et 2

Le réseau FARE (Face Au Risque Ensemble) est un réseau d'accompagnement qui a été mis sur pied par le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).

Les vertus de l'aviron lors d'un traitement contre le cancer

Ramer en rose, c’est le nom d’un projet original et courageux qui a démarré sur le Léman.

Une détection du cancer du sein indolore et plus efficace

Bastien Confino dévoile un nouveau procédé qui permettrait de mieux détecter les cancers du sein.
Maladies sur le meme sujet
Mammographie

Cancer du sein (carcinome mammaire)

Chaque année en Suisse, environ 5500 femmes et environ 40 hommes développent un cancer du sein. Le cancer du sein est ainsi le cancer le plus fréquent dans la population féminine: il représente presque un tiers de tous les diagnostics de cancer chez la femme.