A la rescousse des bébés

Dernière mise à jour 08/10/12 | Article
L’incubateur est un véritable concentré de technologie
Petits et fragiles, les nouveau-nés en détresse doivent rapidement être pris en charge dans une unité de néonatologie. Des convois spéciaux sont prévus pour les transférer sous haute sécurité. Zoom sur ces isolettes high-tech qui sauvent des vies.
Dr Roberta de Luca

Dr Roberta de Luca, cheffe de clinique en néonatologie aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG)

© Romain Graf

Le trajet de la maternité à la maison est souvent le tout premier voyage que font les nouveau-nés, sous la bienveillance de leurs parents. Mais avant le jour J, il arrive qu’un transfert médicalisé s’impose d’une unité ou d’un hôpital à l’autre. Ces patients pas comme les autres sont alors transportés avec le plus grand soin dans des incubateurs spécialement prévus à cet effet, qui leur assurent un environnement adéquat le temps du trajet. Plus qu’une simple mesure de précaution, ces isolettes high-tech sauvent chaque année des vies et diminuent considérablement les risques de mortalité.

Les situations qui l’exigent sont diverses, comme l’explique le Dr Roberta de Luca, cheffe de clinique en néonatologie aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG): «Un bébé, né prématurément ou à terme, qui présente d’importants problèmes de santé (prématurité, infections, pathologies respiratoire ou cardiaque par exemple) à la naissance, devra être pris en charge dans une unité de néonatologie équipée, comme aux HUG par exemple. Selon la situation, il sera véhiculé par hélicoptère, en ambulance, voire exceptionnellement en avion». Une fois que la santé de l’enfant est stable, un transfert dans un hôpital régional, proche du domicile des parents, pourra être organisé.

Plus qu’une simple unité de transport, ce type d’incubateur, véritable concentré de technologies, est aussi une station de réanimation (voir galerie). Les HUG, qui collaborent étroitement avec la REGA et une société d’ambulances genevoise pour ces missions, en possèdent trois. Chaque année à Genève, environ nonante transports extra-hospitaliers sont effectués grâce à cet appareil.

A LIRE AUSSI

Interruption de grossesse (IVG)
Avortement: la méthode médicamenteuse est la plus recommandée

Avortement: la méthode médicamenteuse est la plus recommandée

Les femmes voulant mettre un terme à une grossesse non désirée ont deux méthodes à disposition jusqu’à...
Lire la suite
Alimentation et grossesse
Tout n'est pas bon à manger pendant la grossesse

Tout n’est pas bon à manger pendant la grossesse

Toutes les femmes enceintes rêvent d’une grossesse harmonieuse et sans soucis. Adopter une alimentation...
Lire la suite
Accouchement
Patiente sous gaz hilarant

Gaz hilarant: l’anesthésique qui fait oublier la douleur

Cela n’a rien d’une plaisanterie. L’inhalation de gaz hilarant rend euphorique, s’accompagne de rires,...
Lire la suite
Videos sur le meme sujet

Bébé arrive: le grand chamboulement

La grossesse, l'accouchement et les semaines qui suivent sont faits de bouleversements. Entre changements, peur et bonheur, le point avec l'Antidote.

Développement de l'enfant prématuré

Dans ce film, nous suivons le parcours d’un enfant grand prématuré, de la naissance jusqu’à l’âge scolaire. En effet, le suivi neurodéveloppemental des enfants prématurés permet une prise en charge précoce d'éventuelles difficultés du développement.


Enfant prématuré

L’enfant prématuré est un enfant né avant le terme normal de 37 semaines et qui nécessite une prise en charge spécifique. Cette vidéo s'adresse aux familles directement concernées par ce type de situation ou qui risquent de l'être.