Sérums antivenimeux: pénurie prévue

Dernière mise à jour 15/03/16 | Audio
Loading the player ...
Le FAV-Afrique, un anti-venin capable de lutter contre les effets des morsures des serpents les plus dangereux d'Afrique va disparaître de l’arsenal thérapeutique dès fin 2016.

En cause: un manque de rentabilité. Au moins 100'000 personnes par an meurent des suites d'une morsure, raison pour laquelle l’ONG Médecin Sans Frontière (MSF) s'inquiète.

Adrien Zerbini fait le point avec Gabriel Alcoba, référent maladies tropicales négligées à MSF.

> Sujet en nouvelle diffusion

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Directives anticipées

Un jeu pour aider à remplir ses directives anticipées

Moins d’une personne sur dix remplirait des directives anticipées pour spécifier le type de soins qu'elle aimerait recevoir, ou non, au cas où elle ne...
Lire la suite
Relation patient - médecin

Coordination des soins: musique d’avenir

Les systèmes de santé sont fait de réseaux, de connections, de failles aussi. Ils sont plus complexes que ce que l’on imagine.
Lire la suite