Une semaine pour comprendre l'ADN: pourquoi lire notre génome?

Dernière mise à jour 07/09/15 | Audio
Loading the player ...
Bastien Confino vous propose une semaine sur le séquençage de l’ADN.

L'occasion de comprendre comment sont lues ces 3 milliards de lettres ACTG qui représentent, en quelque sorte, notre mode d’emploi.

Pour ce premier épisode, questionnons-nous sur les raisons qu’ont les scientifiques d’aller lire notre génome.

Avec Veronique Membrez, oncologue, responsable de la consultation de génétique prédictive à l’Hôpital du Valais, Christine Currat, responsable d’un projet de bio banque suisse et de la construction de médecine personnalisée, et Pierre Hutter, chef du Service de génétique médicale de l’Hôpital du Valais.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Génétique

Peut-on se libérer de ses gènes?

Peut-on se libérer de ses gènes?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
PULS_pharmacogenomique

La pharmacogénomique au secours des douleurs chroniques

En partie à cause de différences génétiques qui influencent la réponse individuelle à une substance, chaque patient répond différemment à l’administration d’un médicament.
Les gènes de la goutte

Les gènes de la goutte dans les mailles du filet

Un consortium de plus de 150 équipes, parmi lesquelles des chercheurs lausannois, ont mis en commun les données de 140000 patients pour identifier 18 nouveaux «variants génétiques» impliqués dans l’augmentation du taux d’acide urique dans le sang, elle-même responsable de la goutte.
Empreintes de mains

Psychiatrie et génétique: mythe ou réalité?

Les maladies psychiques sont-elles génétiques ? Quel rôle y joue l’hérédité ? Des questions qui se posent souvent.
Videos sur le meme sujet

La génétique pour les nuls

Le 14 avril 2003, la Maison Blanche annonçait la fin du séquençage du génome humain, l'achèvement d'un projet amorcé en 1990.

Génome et dépistage des maladies

Un des grands espoirs du séquençage du génome humain est de pouvoir dépister de nombreuses maladies.

Les craintes et les applications du séquençage du génome humain

Nos invités s'expriment sur la protection des données génétiques et sur les vraies et fausses promesses de cette avancée scientifique.