Quand arrivera-t-on à fabriquer du sang universellement compatible?

Dernière mise à jour 08/10/18 | Audio
Loading the player ...
L’incompatibilité entre groupes sanguins complique la vie des centres de transfusion et des hôpitaux.

Une équipe canadienne a récemment déclaré avoir trouvé le moyen de rendre les groupes sanguins A et B universels. 

Réactions et détails avec Heidrun Andreu, responsable du centre "Transfusion Interrégionale CRS SA" à Epalinges, Michel Prudent, responsable Recherche et développement produits dans ce même centre, et Gilbert Greub, professeur ordinaire à l’Université de Lausanne et médecin chef responsable du secteur diagnostic à l’Institut de microbiologie du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Un dossier de Sophie Proust.

Consulter le dossier de RTS Découverte sur le sang et la circulation sanguine

Le centre "Transfusion Interrégionale CRS SA" à Epalinges

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Fin de vie et soins palliatifs

Soins palliatifs: vivre le temps qui reste

Les soins palliatifs, c’est une démarche qui vise à aider les personnes gravement malades atteints de maladies incurables à maintenir une certaine qualité...
Lire la suite
Hôpital et cabinets médicaux

Les évolutions du métier d’infirmier-ère

Le système de santé évolue pour faire face à la transition épidémiologique et aux besoins des patients et de leurs proches. Les infirmiers-eres contribuent...
Lire la suite
Génétique

Consanguinité et maladies rares

Dans l’esprit collectif, la consanguinité est synonyme de mal formations et de maladies graves.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
L’ABC des groupes sanguins

L’ABC des groupes sanguins

Que signifient les lettres et les signes qui désignent notre groupe sanguin? Combien y en a-t-il? Les explications du Pr Jean-Daniel Tissot, chef du service de transfusion du canton de Vaud.
PULS_donner_sang_annee

Donner son sang, un acte important tout au long de l’année

Chaque jour, le personnel du centre de transfusion sanguine des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) récolte des dons de sang pour sauver des vies. Il doit cependant régulièrement faire face à des pénuries, notamment en période de vacances.

A la recherche du risque zéro

Du donneur au receveur, les produits sanguins suivent un parcours hautement sécurisé.
Videos sur le meme sujet

La guerre du plasma sanguin

Depuis le début de cette année, les hôpitaux de Suisse sont confrontés à une pénurie d'immunoglobuline.

Sang pitié

Symbole de vie, symbole de mort, le sang est aussi un précieux médicament.

Focus sur le don de cellules souches

Des étudiants en médecine de l’Université de Genève veulent sensibiliser leurs pairs aux dons: don du sang, don d’organes et dons de cellules souches.