Vrai ou faux: chasse aux idées reçues sur le cœur

Dernière mise à jour 08/01/14 | Vrai/Faux
Vrai ou faux: chasse aux idées reçues sur le cœur
Certaines idées reçues sur le cœur ont la vie dure. Il est donc utile de démêler le vrai du faux avec le Docteur Grégoire Girod, Médecin chef du Service de cardiologie à l'Hôpital du Valais.

Toutes les personnes obèses ou en surpoids vont faire un infarctus!

FAUX – Les patients obèses qui font du sport diminuent les risques et peuvent ainsi éviter plus facilement les pathologies cardiovasculaires.

Le sport peut être dangereux pour le cœur?

VRAI – Si la pratique du sport n’est pas adaptée à la capacité de la personne et réclame un effort trop violent et inhabituel, cela peut s’avérer effectivement dangereux pour le cœur.

On peut mourir d’un infarctus à cause du diabète en ignorant totalement sa maladie?

VRAI – 20% des infarctus ont pour cause un diabète inconnu du patient. D’où l’importance du dépistage et d’un traitement adapté.

Il n’y a que les «gros» qui ont du cholestérol?

FAUX – Les personnes d’un poids normal ou maigres peuvent également avoir du cholestérol pour des raisons génétiques.

Utilisées pour la lutte contre le cholestérol, les statines sont dangereuses pour la santé!

FAUX – Les statines permettent de lutter efficacement contre le cholestérol et l’athérosclérose avec de très bons résultats. Si des effets secondaires se manifestent, comme des douleurs musculaires, on diminue le dosage ou on arrête ce traitement.

Il n’y a que les hommes qui font des infarctus!

FAUX – En moyenne, les hommes sont atteints dès 45 ans. Jusqu’à 55 ans, les femmes sont protégées par leurs œstrogènes. Ensuite, entre 65 et 70 ans, il y a autant d’hommes que de femmes qui présentent un infarctus. Une tendance qui se confirme avec les générations de jeunes filles qui fument de plus en plus.

Un choc émotionnel trop violent peut provoquer un infarctus?

VRAI – Ce choc, comme l’effort trop violent, favorise une agrégation plaquettaire qui peut entraîner un infarctus.

Une grosse douleur thoracique signifie toujours un gros infarctus!

FAUX – Il n’y a pas de véritables liens entre l’intensité de la douleur et la gravité de l’infarctus. On peut faire un gros infarctus sans douleur. N’oublions pas que 30% des infarctus surviennent sans aucune douleur.

En faisant beaucoup de sport, on obtient un cœur plus gros!

FAUX – L’activité physique ne fait pas grossir le cœur, elle renforce ses propriétés, ce qui est extrêmement positif.

Après un infarctus, il est dangereux d’avoir une activité sexuelle ou de monter en altitude

FAUX – Il n’y a aucune contre-indication dans ces domaines en l'absence d'insuffisance cardiaque.

Un premier infarctus est toujours suivi d’un second!

FAUX – Un programme de réadaptation et de contrôle des risques permet de réduire significativement le risque de récidive et de stabiliser la maladie coronaire.

On ne retrouve jamais totalement ses capacités après un infarctus!

FAUX – 80% des patients ayant subi un infarctus récupèrent 100% de leurs capacités grâce à leur participation active à ce retour en forme. Seuls 20% des patients peuvent être diminués dans leur capacité physique.

A LIRE AUSSI

Hypertension
Quand les reins fonctionnent mal

Quand les reins fonctionnent mal

L’insuffisance rénale chronique est une maladie grave, trop souvent ignorée des patients eux-mêmes car,...
Lire la suite
Cholestérol
Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Depuis plus de vingt-cinq ans les statines ont été prescrites aux patients présentant un taux de cholestérol...
Lire la suite
Chirurgie cardiaque

Fistule artérioveineuse (dialyse)

La création d'une fistule est le type d'accès vasculaire préféré pour effectuer les dialyses dans le...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
apnées_sommeil_recuperer_fatigue_coeur

L’apnée du sommeil empêche de récupérer et fatigue le cœur

Près d’un homme sur deux et une femme sur quatre, entre 40 et 85 ans, seraient atteints de ce syndrome en apparence anodin, mais qui peut affecter sérieusement la santé.
chocolat_trouble_rythme

Du chocolat contre un trouble majeur du rythme cardiaque

Le chocolat, réputé bon pour le cœur, pourrait aussi réduire indirectement le risque d'attaque cérébrale. Notamment en abaissant le risque de fibrillation auriculaire, le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent, bien que trop méconnu.
oktoberfest

Les excès d’alcool provoquent des arythmies cardiaques

Même ponctuelle, l’alcoolisation massive est délétère pour le cœur. Elle expose des personnes jeunes à des arythmies cardiaques, c’est-à-dire des troubles qui touchent avant tout les personnes âgées.
Videos sur le meme sujet

Gros plan sur le syndrome du cœur brisé

Avoir le cœur brisé est une expression métaphorique, mais outre sa dimension poétique, elle rejoint une réalité médicale tangible.

Défibrillateur: mode d'emploi

De plus en plus d’entreprises et de locaux publics sont équipés de défibrillateurs automatisés externes.

La régénération des cellules du cœur après un infarctus

Le taux de mortalité a énormément baissé en cas d’infarctus, grâce à des interventions en urgence de plus en plus rapides et efficaces.
Maladies sur le meme sujet
Stethoscope oscultant un coeur

Insuffisance cardiaque

Quand le cœur a de la peine à se remplir ou à expulser le sang, il n'arrive plus à assurer un débit sanguin suffisant. On parle d'insuffisance cardiaque.

veines

Insuffisance veineuse chronique

L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Elle provoque des varices, un gonflement des jambes (œdème) et parfois des thromboses.

l'hypotension

Hypotension

L’hypotension est une pression artérielle plus basse que la normale. Les personnes réagissent très différemment à une tension basse : les unes en souffriront quotidiennement alors que d’autres ne remarqueront rien.

Symptômes sur le meme sujet
Des varices

Œdème des MI

J’ai les deux chevilles enflées

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine