Tout savoir sur les acides gras

Dernière mise à jour 04/01/12 | Le saviez-vouz
Un poisson (maquereaux)
Certains acides gras sont bénéfiques pour la santé alors que d’autres sont négatifs. Le point sur les différents types que l’on porte en soi.

Certains acides gras protègent des maladies cardiovasculaires. On les trouve dans les poissons  gras (thon, saumon,  sardines,  cabillaud, anchois, maquereaux, etc.) et l’huile de colza, de noix, de lin ou de soja (oméga-3). D’ailleurs, les maladies cardiovasculaires  sont pratiquement inconnues chez les esquimaux dont l’alimentation est presque exclusivement constituée d’aliments très riches en acides polyinsaturés de la série oméga-3.

D’autres acides gras saturés sont eux dangereux pour les artères et augmentent le taux de cholestérol dans le sang, et le risque d’infarctus et d’artériosclérose.

On peut  distinguer trois classes d’acides gras: les lipides saturés, les lipides riches en acides gras monoinsaturés et les lipides polyinsaturés

  1. Les lipides  saturés  se trouvent principalement dans les graisses animales (viandes, laitage, fromages, crème, beurre) et dans certaines graisses végétales comme l’huile de palme ou de coco. Lorsqu’ils sont consommés en excès (plus de 20 g par jour soit dans les graisses visibles ou dans les graisses cachées dans les aliments), ils augmentent  le taux de cholestérol et le risque cardiovasculaire (hypertension artérielle, infarctus). L’alimentation occidentale en est souvent trop riche!
  2. Les lipides riches en acides gras monoinsaturés, comme l’huile d’olive, baissent le taux de cholestérol, contiennent des antioxydants naturels et protègent notre cœur.
  3. Les lipides polyinsaturés  de type oméga-6 (Ȧ6) sont contenus dans: dinde, poulet, huile de tournesol, de maïs. Ceux de type oméga-3 (Ȧ3) se trouvent dans: poissons  gras, huile de colza, soja, noix, baissent le taux de cholestérol et protègent notre cœur.

Un bon équilibre entre Ȧ6 et Ȧ3 est important (rapport 5/1). Elles aideraient même à garder le moral! Ce sont les plus bénéfiques pour notre santé et notre alimentation en est généralement trop pauvre!

Extrait de «Alimentation et surpoids à l’adolescence, Manuel de prévention et ateliers pratiques»,  Dr Dominique Durrer et Yves Schutz, Médecine et Hygiène, 2010.

A LIRE AUSSI

Angine de poitrine
Infarctus et attaque cérébrale: les signes d’alarme

Infarctus et attaque cérébrale : les signes d’alarme

Dans les deux tiers des cas à peu près, l’organisme manifeste des signes précurseurs de l’infarctus du...
Lire la suite
Arrêt cardiaque
Implanter un défibrillateur: pour qui et pour quoi?

Implanter un défibrillateur: pour qui et pour quoi?

Grâce au défibrillateur automatique implantable, des vies sont sauvées. En effet, cet appareil permet...
Lire la suite
Hypertension
effets_hypertension_oeil

Les effets de l’hypertension artérielle sur l’œil

L’hypertension artérielle présente de nombreuses comorbidités, dont des atteintes ophtalmologiques. Observables...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_mauvais_caractere_malade

Attention, votre mauvais caractère peut vous rendre malade

Être de mauvais poil n'est bon ni pour le moral, ni pour l'entourage. Mais de récentes études démontrent aussi le lien entre un sale caractère et les maladies cardiovasculaires, voire même la longévité.
Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Depuis plus de vingt-cinq ans les statines ont été prescrites aux patients présentant un taux de cholestérol sanguin trop élevé afin de diminuer leur risque de subir un accident cardiaque (infarctus) ou vasculaire (AVC).
soin_coeur_naturels

Prendre soin de son cœur avec des produits naturels

Des substances naturelles sont souvent utilisées pour prévenir les maladies cardiovasculaires. Tour d’horizon de ces ingrédients censés baisser le taux de cholestérol.
Videos sur le meme sujet

Moins de cholestérol en Europe, plus en Asie

Les taux de cholestérol ont fortement diminué dans les pays occidentaux au cours des quarante dernières années.

Rencontre avec Piergiorgio Tozzi, un spécialiste du cœur

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Zoom sur les risques cardiovasculaires liés à la consommation de drogues

Charlie Dupiot se penche sur les risques sur la santé de la consommation de cocaïne, de cannabis et d'amphétamine. Un projet de recherche français amène cette réponse: leur absorption augmenterait le risque d’infarctus et de troubles du rythme cardiaque.
Maladies sur le meme sujet

Hypercholestérolémie

Le cholestérol est une graisse indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Mais lorsque le taux de «mauvais» cholestérol est en excès dans le sang, c’est la santé qui est en péril. En effet, l'hypercholestérolémie augmente le risque de survenue de maladies cardiovasculaires, d’où l’intérêt de surveiller ses valeurs et d’adopter une hygiène de vie saine.

Stethoscope oscultant un coeur

Insuffisance cardiaque

Quand le cœur a de la peine à se remplir ou à expulser le sang, il n'arrive plus à assurer un débit sanguin suffisant. On parle d'insuffisance cardiaque.

veines

Insuffisance veineuse chronique

L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Elle provoque des varices, un gonflement des jambes (œdème) et parfois des thromboses.

Symptômes sur le meme sujet
Des varices

Œdème des MI

J’ai les deux chevilles enflées

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine