Notre cœur, ce fidèle serviteur aux 100 000 battements quotidiens

Dernière mise à jour 20/11/13 | Article
Notre cœur, ce fidèle serviteur aux 100 000 battements quotidiens
Indicateur sensible de toutes nos émotions, partenaire précieux de nos efforts, infatigable serviteur soumis à tous nos excès, le cœur ne cesse de battre pour irriguer la vie dans tout notre corps. Mais connaît-on bien ce muscle qui n’a besoin de personne pour se contracter?

Situé derrière le sein gauche, le cœur est un muscle de la grosseur d'un pamplemousse, il pèse environ 300 grammes chez l’adulte. Le cœur fonctionne comme une pompe. A chaque battement, il envoie du sang dans toutes les parties du corps. Le sang circule à travers un vaste réseau de "tuyaux" très fins, les vaisseaux sanguins, qui, mis bout à bout, feraient environ deux fois le tour de la terre (100 000 km de long). Selon le rythme des battements du cœur, il faut à peu près une minute au sang pour effectuer un circuit complet dans le corps. Le corps d'un adulte contient 5 litres de sang, 3 litres pour un enfant.

Le cœur en chiffres

300 grammes, c’est le poids du cœur chez l'adulte.

100 000 km (environ deux fois le tour de la terre) c’est la longueur totale des vaisseaux sanguins.

36 millions c’est le nombre de battements qu’effectue notre cœur en une année.

Le cœur: une incroyable pompe!

Ce muscle creux agit donc comme une pompe. Il se contracte pour propulser le sang dans le corps et se dilate pour l'aspirer. Il est formé de deux parties comportant chacune deux cavités: une oreillette et un ventricule. Le sang qui vient des poumons, chargé en oxygène, est aspiré dans l'oreillette gauche qui se dilate, puis se contracte pour pousser le sang vers le ventricule gauche. Celui-ci se contracte à son tour pour propulser le sang dans tout le corps. Le sang revient dans la partie droite du cœur. Il est aspiré dans l'oreillette droite, puis chassé vers le ventricule droit qui le renvoie vers les poumons.

Des valves qui s'ouvrent et se ferment permettent au sang de circuler de l'oreillette au ventricule et du ventricule à la sortie du cœur. Leur fermeture produit le son des battements que l’on peut percevoir. Pour écouter ces battements, le médecin se sert du fameux stéthoscope.

Au repos, la fréquence cardiaque est de l'ordre de 50 à 80 battements par minute. Le sport permet de muscler le cœur et d'abaisser sa fréquence au repos. Miguel Indurain, par exemple, avait une fréquence cardiaque au repos de 28 battements par minute! Un cas toutefois exceptionnel. De nombreux facteurs peuvent modifier le nombre de battements du cœur: le stress, l'âge ou encore l'exercice physique.

Chaque jour, le cœur effectue donc environ 100 000 battements, soit plus de 36 millions en une année! Particularité de ce muscle: les contractions se produisent spontanément.

Notre cœur, ce fidèle serviteur aux 100 000 battements quotidiens

Un circuit extraordinaire

Le sang circule dans le corps à travers un réseau de vaisseaux sanguins: les artères, les veines et les capillaires. Les artères véhiculent du sang riche en oxygène du cœur vers toutes les cellules du corps. Les artères se ramifient en artérioles, plus fines, et enfin en capillaires, des vaisseaux sanguins microscopiques, dont la paroi laisse passer l'oxygène et les éléments nutritifs dont ont besoin les cellules. Le sang retourne ensuite vers le cœur par les veinules et les veines. Il est chargé de dioxyde de carbone (CO2), un déchet gazeux rejeté par les cellules. Grâce aux poumons, le CO2 est expulsé de l'organisme. Rechargé en oxygène, le sang repart pour un tour et nourrit toutes les cellules de notre corps grâce à ce fabuleux mécanisme de l’échange sanguin mué par notre infatigable serviteur, le cœur!

A LIRE AUSSI

Hypertension
Quand les reins fonctionnent mal

Quand les reins fonctionnent mal

L’insuffisance rénale chronique est une maladie grave, trop souvent ignorée des patients eux-mêmes car,...
Lire la suite
Cholestérol
Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Depuis plus de vingt-cinq ans les statines ont été prescrites aux patients présentant un taux de cholestérol...
Lire la suite
Chirurgie cardiaque

Fistule artérioveineuse (dialyse)

La création d'une fistule est le type d'accès vasculaire préféré pour effectuer les dialyses dans le...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Un examen ciblé pour détecter la fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire est un trouble du rythme cardiaque très fréquente dont le dépistage est complexe, en particulier lorsqu’il n’y a pas de symptôme apparent. La meilleure solution reste l’examen ciblé des patients de plus de 65 ans.

S.O.S cœur fatigué

A un stade terminal d’insuffisance cardiaque, l’assistance circulatoire mécanique redonne espoir avant la greffe ou pour toujours.

Le cœur, pompe autonome mécanique et électrique

Plus que tout autre organe du corps humain, le cœur est vital. L’entraîner en pratiquant une activité physique régulière et en mangeant sainement est utile pour prévenir les maladies qui peuvent le toucher.
Videos sur le meme sujet

Température corporelle: un fragile équilibre

La température dans laquelle nous évoluons est rarement tout à fait à notre goût. Tant qu'il s'agit de confort, on peut faire avec. Mais si les températures deviennent extrêmes, cela peut avoir des conséquences graves. L'antidote se penche sur la question.

Premiers secours: tous utiles

En Suisse, les secours professionnels sont efficaces. Malgré des interventions rapide, il reste toujours un laps de temps durant lequel tout un chacun peut agir, et jouer un rôle important pour la victime d'une maladie ou d'un accident.

La guerre du sel : CH contre NaCl

Les Suisses consomment beaucoup trop de sel ! En effet, les excès de sel provoquent de graves problèmes de santé. L'Office Fédéral de la Santé Publique a mis sur pied un plan d'intervention pour réduire la consommation de sel… de moitié.
Maladies sur le meme sujet
Stethoscope oscultant un coeur

Insuffisance cardiaque

Quand le cœur a de la peine à se remplir ou à expulser le sang, il n'arrive plus à assurer un débit sanguin suffisant. On parle d'insuffisance cardiaque.

veines

Insuffisance veineuse chronique

L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Elle provoque des varices, un gonflement des jambes (œdème) et parfois des thromboses.

l'hypotension

Hypotension

L’hypotension est une pression artérielle plus basse que la normale. Les personnes réagissent très différemment à une tension basse : les unes en souffriront quotidiennement alors que d’autres ne remarqueront rien.

Symptômes sur le meme sujet
Des varices

Œdème des MI

J’ai les deux chevilles enflées

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine