Les troubles du rythme cardiaque

Dernière mise à jour 15/01/14 | Article
Les troubles du rythme cardiaque
Notre coeur n’est pas une mécanique parfaite. Il lui arrive de connaître des troubles fonctionnels qui perturbent son rythme et nécessitent une réaction adaptée afin d’éviter le pire dans certains cas.

La fréquence cardiaque varie en permanence suivant l’heure de la journée, l’activité, l’état émotionnel ou l’usage de certains médicaments. Il n’y a donc pas vraiment de rythme «normal». «Au sommet du coeur, le noeud sinusal dicte le rythme cardiaque, un peu comme un chef d’orchestre», image le Dr Patrizio Pascale, médecin adjoint au Service de cardiologie du Centre Hospitalier du Valais Romand (CHVR).

«Lorsque le cœur n’obéit plus à ce ‹chef d’orchestre› et bat trop vite, trop lentement ou irrégulièrement, on parle de troubles du rythme cardiaque ou d’arythmies.» Certains de ces troubles ne sont pas perceptibles, d’autres s’expriment par des palpitations, des sensations de «trous» ou de «ratés» dans le rythme, mais aussi par un essoufflement, un malaise ou une perte de connaissance.

Le trouble du rythme le plus fréquent est la fibrillation auriculaire. Elle touche environ 1% de la population, sa prévalence augmente avec l’âge et concerne quelque 10% des personnes de plus de 80 ans. Si cette fibrillation auriculaire ne présente pas forcément un danger immédiat, sa persistance peut avoir des conséquences plus graves. Elle est ainsi à l’origine de 10-20% des accidents vasculaires cérébraux.

En effet, chez les patients atteints de fibrillation auriculaire, le sang n’est plus évacué correctement des oreillettes. En stagnant, il forme un caillot qui peut être envoyé dans la circulation générale en obstruant n’importe quel vaisseau, le plus souvent dans le cerveau, causant alors une attaque cérébrale.

Les facteurs de risque favorisant la fibrillation auriculaire et l’arythmie en général sont connus. On peut notamment évoquer l’âge, l’hypertension artérielle, l’obésité, et les atteintes cardiaques structurelles comme celles pouvant causer une insuffisance cardiaque.

Le traitement de l’arythmie cardiaque passe par des médicaments dits «antiarythmiques» ou par une intervention invasive. Certains patients peuvent également bénéficier d’un défibrillateur implantable. Ce petit appareil implanté sous la peau peut détecter les troubles du rythme cardiaque et les corriger par des stimulations rapides, voire un choc électrique si nécessaire.

Rythme sinusal et exemple d'arythmies

A LIRE AUSSI

Hypertension
Quand les reins fonctionnent mal

Quand les reins fonctionnent mal

L’insuffisance rénale chronique est une maladie grave, trop souvent ignorée des patients eux-mêmes car,...
Lire la suite
Hypertension
effets_hypertension_oeil

Les effets de l’hypertension artérielle sur l’œil

L’hypertension artérielle présente de nombreuses comorbidités, dont des atteintes ophtalmologiques. Observables...
Lire la suite
Hypertension
Les maladies du cœur

Les maladies du cœur

Les affections du système cardiovasculaire ne se limitent malheureusement pas au trop célèbre infarctus....
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
La concertation médicale pour mieux traiter les anomalies vasculaires

La concertation médicale pour mieux traiter les anomalies vasculaires

Les anomalies vasculaires sont des affections rares présentes dès la naissance. Elles sont dues à la prolifération anormale des cellules situées sur la paroi interne des vaisseaux (tumeurs vasculaires) ou à une altération structurelle des vaisseaux sanguins (malformations vasculaires). La concertation des professionnels de santé est gage d’une prise en charge réussie des patients présentant ces affections congénitales rares qui ne se manifestent parfois qu’à l’âge adulte.
Cardiologie: vers des stents biodégradables?

Cardiologie: vers des stents biodégradables?

Indispensables à court terme, ces implants permettant de garder ouverts les vaisseaux du cœur posent problème après un certain temps. La solution viendrait-elle de prothèses pouvant être résorbées par l’organisme?
Puls_defi_sportif_infarctus

Défi sportif après un infarctus

Une quarantaine de patients, victimes pour la plupart d’un infarctus du myocarde, s’est fixé un objectif de taille: effectuer à pied les 31 km du parcours de Sierre-Zinal. Un bel exemple de motivation.
Videos sur le meme sujet

Zoom sur les risques cardiovasculaires liés à la consommation de drogues

Charlie Dupiot se penche sur les risques sur la santé de la consommation de cocaïne, de cannabis et d'amphétamine. Un projet de recherche français amène cette réponse: leur absorption augmenterait le risque d’infarctus et de troubles du rythme cardiaque.

Quand le cœur flanche, greffe ou machine?

En Suisse, 150'000 personnes souffrent d’insuffisance cardiaque, un nombre qui va exploser ces prochaines années. Comment soigner ce mal et à quel prix? 36.9° fait le point, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la première greffe cardiaque.

Le bruit favorise les maladies cardiovasculaires et le diabète

L’étude SiRENE est un consortium suisse d’étude interdisciplinaire qui enquête sur les effets à court et à long terme des nuisances liées au bruit sur la population suisse.
Maladies sur le meme sujet
Stethoscope oscultant un coeur

Insuffisance cardiaque

Quand le cœur a de la peine à se remplir ou à expulser le sang, il n'arrive plus à assurer un débit sanguin suffisant. On parle d'insuffisance cardiaque.

veines

Insuffisance veineuse chronique

L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Elle provoque des varices, un gonflement des jambes (œdème) et parfois des thromboses.

l'hypotension

Hypotension

L’hypotension est une pression artérielle plus basse que la normale. Les personnes réagissent très différemment à une tension basse : les unes en souffriront quotidiennement alors que d’autres ne remarqueront rien.

Symptômes sur le meme sujet
Des varices

Œdème des MI

J’ai les deux chevilles enflées

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine