Aorte thoracique et abdominale

Dernière mise à jour 14/07/11 | Article
Accidents
L'aorte est la plus grosse artère de notre organisme. Elle est sujette à toutes sortes d'affections causées par des pathologies ou par des accidents. Cet article vous explique les atteintes les plus fréquentes.
CHUV

Un article du Service de chirurgie cardio-vasculaire (CHUV)

Les anévrismes de l’aorte thoracique descendante

L’aorte thoracique descendante peut être siège d’un anévrisme (dilatation), d’une dissection (délaminement de la paroi aortique qui arrive d’une façon aiguë et qui représente une urgence chirurgicale) ou d’une rupture suite à une forte décélération (accident de voiture).

Ces affections de l’aorte thoracique descendante peuvent être traitées par le service de chirurgie cardio-vasculaire. Les anévrismes peuvent être traités par voie ouverte à travers une thoracotomie gauche et par remplacement de la portion de l’aorte dilatée par une prothèse vasculaire adéquate. Lors de cette intervention, une machine cœur-poumon branché au patient par une canulation fémoro-fémorale, garanti une perfusion adéquate de la partie inférieure du corps pendant le clampage de l’aorte.

La dissection de l’aorte thoracique descendante isolée peut être traitée conservativement avec le contrôle de la tension artérielle. S’il y a l’apparition de signes de rupture, un remplacement ou une cure par mise en place d’une endo-prothèse devient nécessaire. La dissection chronique non traitée peut aussi évoluer avec le développement d’un anévrisme de l’aorte qui nécessite une cure ouverte ou la mise en place d’une endo-prothèse.

La cure par endo-prothèse (c'est-à-dire la mise en place d’une prothèse intra-vasculaire à travers un vaisseau artériel périphérique, notamment l’artère fémorale) est le traitement de choix dans le cas d’une rupture traumatique de l’aorte thoracique (voir figure 1). Cela permet le rétablissement de la continuité interne de la paroi aortique et permet la survie du patient. La cure chirurgicale standard des ruptures traumatiques de l’aorte thoracique descendante est caractérisée, par contre, par une mortalité très élevée.

Photographie d'une endo-prothèse aortique

Figure 1: une endo-prothèse aortique

Cure hybride

Le traitement hybride des lésions anévrismales trouve sa raison d’être chez les patients avec des anévrismes englobant les troncs supra-aortiques ou viscéraux pour lesquels un traitement endo-vasculaire simple n’est pas efficace car le traitement endo-vasculaire ne permet pas de garantir une perfusion optimale des collatérales sans engendrer des endo-fuites.

Cette technique prévoit d’abord la transposition totale ou partielle des troncs nobles en créant un conduit prothétique au départ de l’aorte saine qui rejoint les troncs nobles d’une telle façon à garantir la perfusion des organes, et ensuite, la pose de l’endo-prothèse pour exclure la lésion anévrismale.

L’approche hybride permet un traitement définitif des maladies anévrismales aortiques tout en offrant une morbidité/mortalité réduite par rapport à la chirurgie conventionnelle.

Les anévrismes de l’aorte abdominale (AAA)

Un anévrisme de l’aorte abdominale correspond à la dilatation de la partie de l'aorte située dans l’abdomen siégeant habituellement entre les artères rénales et la bifurcation aortique avant les artères du bassin, les artères iliaques.

Dans la majorité des cas, l'anévrisme de l'aorte abdominale est d'origine athéromateuse: il est dû à des plaques de cholestérol qui détruisent les éléments élastiques de la paroi aortique. L'anévrisme de l'aorte abdominale se rencontre surtout chez l'homme de la soixantaine, hypertendu dans 40% des cas et porteur d'une atteinte des artères du cœur (artères coronaires) patente ou latente dans 50% des cas.

La circonstance de découverte la plus typique est celle du patient asymptomatique. La palpation du ventre découvre une masse battante et expansive au niveau de l’abdomen, habituellement indolore, médiane ou légèrement latéralisée à gauche. L’évolution naturelle de l’anévrisme de l’aorte abdominale est essentiellement la rupture qui se fait le plus souvent dans le ventre (le péritoine). Le signe majeur d'une pré-rupture est la douleur retrouvée au niveau de la masse battante dans l’abdomen.

Devant ce tableau, l'hospitalisation en chirurgie cardiovasculaire s'impose. Le risque de rupture dépend de la taille de l'anévrisme: de 15% des cas de diamètre de 4-cm, de 75% si le diamètre est de 8-cm. Un diamètre de 6-cm constitue un point critique dans l'évolution anévrysmale. Ces résultats plaident en faveur d'une intervention rapide en cas d'anévrisme de l'aorte abdominale d’un diamètre de plus de 5-cm. Tous les anévrismes de l'aorte abdominale doivent être opérés.

Le traitement classique de l'anévrisme est d’ouvrir le ventre et placer une prothèse après mise à plat de l'anévrisme et extraction des caillots. Une autre option est latechnique endo-vasculaire que nous pratiquons couramment, si les caractéristiques de la lésion anévrysmale le permettent. Il s’agit de ne pas remplacer l’aorte malade, mais d’introduire par les deux plies de l’aine une endo-prothèse (voir figure 1) que renforce l’aorte depuis l’intérieur.

De ces faits, un anévrisme de l'aorte abdominale est actuellement une pathologie au bon pronostic.

Article original: http://www.cardio-vascular.chuv.ch/ccv_home/ccv-patients-visiteurs/ccv-patients-interventions-vasc/ccv-patients-int-vasc-aorte.htm

A LIRE AUSSI

Hypertension
Quand les reins fonctionnent mal

Quand les reins fonctionnent mal

L’insuffisance rénale chronique est une maladie grave, trop souvent ignorée des patients eux-mêmes car,...
Lire la suite
Cholestérol
Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Anti-cholestérol «naturels», levure de riz rouge: pas si anodins

Depuis plus de vingt-cinq ans les statines ont été prescrites aux patients présentant un taux de cholestérol...
Lire la suite
Chirurgie cardiaque

Fistule artérioveineuse (dialyse)

La création d'une fistule est le type d'accès vasculaire préféré pour effectuer les dialyses dans le...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet

Consultation préanesthésique: évaluer les risques opératoires

La consultation préanesthésique sert à choisir la technique et à assurer le suivi postopératoire le plus approprié.

Le cœur, pompe autonome mécanique et électrique

Plus que tout autre organe du corps humain, le cœur est vital. L’entraîner en pratiquant une activité physique régulière et en mangeant sainement est utile pour prévenir les maladies qui peuvent le toucher.
machine_coeur_poumon

Perfusion vasculaire: la machine «cœur-poumon»

Pour réaliser une opération à cœur ouvert, la machine «cœur-poumon» est indispensable. La spécialiste en perfusion vasculaire, Eleonora De Stefano, cheffe perfusionniste au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), nous en détaille les fonctionnalités.
Videos sur le meme sujet

Température corporelle: un fragile équilibre

La température dans laquelle nous évoluons est rarement tout à fait à notre goût. Tant qu'il s'agit de confort, on peut faire avec. Mais si les températures deviennent extrêmes, cela peut avoir des conséquences graves. L'antidote se penche sur la question.

Premiers secours: tous utiles

En Suisse, les secours professionnels sont efficaces. Malgré des interventions rapide, il reste toujours un laps de temps durant lequel tout un chacun peut agir, et jouer un rôle important pour la victime d'une maladie ou d'un accident.

Hypertension: le mal du siècle

Trop de tension? "Et alors?" diront certains. Pourtant c'est la première maladie à travers le monde. Ou en est la situation, et pourquoi en sommes-nous là?