La radiothérapie (rayons)

Dernière mise à jour 20/03/12 | Article
radiothérapie
La radiothérapie consiste à diriger des rayons sur la tumeur. Les cellules cancéreuses sont des cellules qui se divisent rapidement et prolifèrent de manière incontrôlée ; elles sont sensibles à la radiothérapie. Les rayons les détruisent en les empêchant de se diviser et bloquent ou ralentissent ainsi la croissance de la tumeur.

Suivant le type de tumeur, on utilise différentes sortes de rayons et d’appareils de radiothérapie. Chez la plupart des patients, on a recours à la radiothérapie externe : les rayons sont dirigés de manière ciblée sur la partie du corps où se trouve la tumeur. La région visée est délimitée très précisément, de sorte que la thérapie produit ses effets uniquement sur la zone irradiée. Les patients sont traités pendant plusieurs semaines à raison de plusieurs séances hebdomadaires. L’irradiation elle-même ne dure chaque fois que quelque minutes.

La brachythérapie, ou curiethérapie, est une autre forme de radiothérapie. Elle consiste à introduire des sources radioactives directement dans la tumeur, où elles déploient leurs effets. La brachythérapie est utilisée pour traiter le cancer de l’utérus ou de la prostate, par exemple.

Les effets indésirables

La radiothérapie n’endommage pas seulement les cellules cancéreuses, mais aussi les cellules saines de la zone irradiée, ce qui peut provoquer des effets indésirables tels que fatigue, irritations de la peau ou des muqueuses. Etant donné que le tissu sain se régénère après la radiothérapie, ces effets indésirables disparaissent généralement au terme du traitement.

Glossaire

Tumeur: Augmentation de volume d’un tissu; désigne le plus souvent la néoformation pathologique de tissus, qu’elle soit bénigne ou maligne; les termes de «tumeur maligne» et de «cancer» sont synonymes (cf. «carcinome», «malin»).

Radiothérapie: Traitement de maladies, essentiellement cancéreuses, par rayonnement ionisant; on distingue la radiothérapie externe (par un appareil qui produit le rayonnement) de la radiothérapie interne, qui consiste à introduire la substance radioactive dans l’organisme (cf. «brachythérapie»).

Brachythérapie: Ou «curiethérapie» en français, forme de traitement radiothérapeutique qui consiste à introduire la substance radioactive dans l’organisme du patient (soit directement dans la tumeur, soit à proximité) (cf. «radiothérapie».

Irradiation: Radiothérapie.

Pour en savoir plus...

Plus d'information, ainsi que des brochures sur la radiothérapie sont disponibles sur le site de la Ligue suisse contre le cancer (plusieurs langues disponibles):  www.liguecancer.ch

 Brochure : La ra­dio­thé­ra­pie

Article original: https://www.liguecancer.ch/a-propos-du-cancer/traitements/la-radiotherapie-rayons/

___

Mis à jour le 8 mai 2017

A LIRE AUSSI

Cancer colorectal
L’ail, cette plante aux multiples vertus

L’ail, cette plante aux multiples vertus

Antihypertenseur, mais aussi antibactérien et hypolipémiant (abaisse le taux de cholestérol)… L’ail serait...
Lire la suite
Cancer de l'estomac
Rare en Suisse, le cancer de l’estomac est souvent fatal

Rare en Suisse, le cancer de l’estomac est souvent fatal

Le cancer de l'estomac est souvent diagnostiqué trop tard, car ses symptômes se confondent avec de nombreuses...
Lire la suite
Cancer de la prostate
Ablation de la prostate: comment faire face à l'incontinence

Ablation de la prostate: comment faire face à l'incontinence

Une infirmière expérimentée donne des conseils pratiques pour prévenir aux mieux les conséquences de...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
jeune_chimiotherapie_bienfait

Jeûne et chimiothérapie: un réel bienfait?

Le jeûne suscite un intérêt croissant auprès des patients atteints de cancer, car il serait susceptible d’accroître les bénéfices de la chimiothérapie. Aucune étude scientifique approfondie n’a pourtant été menée à terme à ce jour. Alors, qu’en est-il vraiment?
PULS_pathologistes_oncologues

Traitement du cancer: les pathologistes au chevet des oncologues

Plus un jour ou presque ne se passe sans qu’on annonce une «révolution» dans le traitement du cancer.
PULS_pathologistes_oncologues

Traitement du cancer: les pathologistes au chevet des oncologues

Plus un jour ou presque ne se passe sans qu’on annonce une «révolution» dans le traitement du cancer.
Videos sur le meme sujet

La protonthérapie, des protons contre des tumeurs

L’Institut Paul Scherrer (PSI) inaugure une nouvelle plate-forme de traitement par protonthérapie, le Gantry 3.

Cancer: des biomarqueurs pour prédire le succès d'une immunothérapie

La moitié environ des patients atteints d'un cancer ne réagit pas à une immunothérapie tout en en subissant les effets secondaires.

Couper les vivres aux tumeurs

Comment priver de manière ciblée les cellules cancéreuses de leur nourriture et de leur oxygène?