Cancer et sexualité féminine

Dernière mise à jour 27/04/12 | Article
Couple regardant dans la même direction
Le cancer et ses traitements peuvent perturber votre sexualité partiellement ou encore de manière définitive. Comprendre les causes, faire preuve de patience, parler et éventuellement utiliser des moyens auxiliaires, peuvent vous aider.

Un texte de la

Les causes des problèmes sexuels que rencontrent les patientes atteintes de cancer sont diverses.

Causes physiques:

Tumeurs dans un organe sexuel – par exemple cancer de l’ovaire – ou dans la région pelvienne; chimiothérapies (celles-ci peuvent solliciter temporairement les muqueuses); effets secondaires des traitements, comme épuisement, douleurs, peau et muqueuses sensibles; modifications hormonales, par exemple dues à des médicaments inhibiteurs de tumeurs en cas de cancer du sein; infections vaginales. 

Causes mentales:

Déstabilisation; sentiment de honte, par exemple en cas d’ablation d’un sein ou de pose d’un anus artificiel; crainte injustifiée de contaminer le partenaire; image négative de son corps (vous ne vous sentez pas attirante).

Patience, échange et tendresse

La manière dont vous abordez votre sexualité est quelque chose de très personnel. Il n’y a aucune règle. Une maladie cancéreuse n’y change rien non plus. Cependant, les suggestions suivantes peuvent peut-être vous être utiles:

  • Parlez avec votre partenaire de vos difficultés physiques et mentales.
  • Demandez-lui quels sont ses souhaits et ses craintes. Peut-être a-t-il peur de vous faire mal.
  • Avouez-vous l’un à l’autre lorsque la proximité sexuelle fait sensiblement défaut. Faites-vous conseiller. Ne vous repliez pas sur vous-même, recherchez plutôt avec votre partenaire d’autres formes de proximité.

Traitements et moyens auxiliaires

Les aides proposées en cas de difficultés sexuelles pendant et après un traitement anticancéreux sont nombreuses:

  • Thérapie de couple / thérapie sexuelle: votre équipe soignante ou votre ligue cantonale connaissent des adresses.
  • Une vaste gamme de moyens auxiliaires existe en cas de difficultés liées à des troubles physiques – par exemple en cas de sécheresse du vagin. Parlez-en à votre équipe soignante.

Le désir d’enfant

La fécondité après la fin du traitement n’est pas toujours garantie. Actuellement, il est encore impossible de congeler des ovules non fécondés. Parlez impérativement de votre désir d’enfant avec votre médecin avant de démarrer le traitement.
Pour prévenir toute malformation éventuelle, vous devez impérativement utiliser un contraceptif pendant un traitement anticancéreux – même si vous n’avez pas vos règles. Demandez à votre médecin combien de temps il vous faudra attendre ensuite pour une procréation. 

Cancer et sexualité au féminin – demandez conseil…

La brochure «Cancer et sexualité au féminin»

  • étudie en détail les causes de divers problèmes de la sexualité des femmes atteintes d’un cancer;
  • fournit une foule de conseils;
  • donne des pistes pour mieux affronter vos problèmes. 

Pour en savoir plus...

Plus d'information, ainsi que des brochures sur le cancer et la sexualité féminine sont disponibles sur le site de la Ligue suisse contre le cancer (plusieurs langues disponibles): www.liguecancer.ch

Article original: http://www.liguecancer.ch/fr/vivre_avec_le_cancer__/quotidien_et_cancer_/cancer_et_sexualite_feminine/

A LIRE AUSSI

Cancer de la prostate
Témoin de l'effet du cancer de la prostate sur la vie sexuelle

La vie sexuelle après un cancer de la prostate ? Témoignage

La chirurgie du cancer de la prostate a des conséquences physiques et psychologiques. Un homme témoigne...
Lire la suite
Cancer colorectal
L’ail, cette plante aux multiples vertus

L’ail, cette plante aux multiples vertus

Antihypertenseur, mais aussi antibactérien et hypolipémiant (abaisse le taux de cholestérol)… L’ail serait...
Lire la suite
Cancer de la prostate
Troubles sexuels après une intervention chirurgicale pour un cancer de la prostate

Rétablir la fonction érectile après un cancer de la prostate

Après traitement chirurgical du cancer de la prostate, une rééducation de la fonction érectile doit être...
Lire la suite
Videos sur le meme sujet

«Rester soi-même»

Romy Fischer sort grandie de son combat contre le cancer. Témoignage.

Le futur de la médecine

Demain, un tiers de la population aura plus de 65 ans. 40% de la population aura une maladie chronique. Les hôpitaux seront saturés, les médecins trop peu nombreux et les coûts de la santé continueront de prendre l’ascenseur. Dès lors, quelles sont les mesures adoptées par le monde médical pour répondre à ces problématiques?

Cancer du sein: dépister pour mieux soigner

Cancer le plus fréquent chez la femme, surtout après 50 ans, le cancer du sein touche les femmes dans leur intégrité et a une connotation particulière. L'antidote nous aide à faire la lumière sur cette maladie.