Dans la tête d'une personne souffrant de TOC, d'hyperactivité ou d'Alzheimer

Dernière mise à jour 01/06/17 | Audio
Loading the player ...
La réalité virtuelle permet dorénavant de "se mettre" dans la tête d'une personne souffrant du Trouble obsessionnel-compulsif (TOC), d'hyperactivité ou de la maladie d’Alzheimer.

Le projet Difficult People a pour objectif de faciliter la compréhension de ces affections.

Pour en parler, Stéphane Délétroz a rencontré Jonathan Moy de Vitry, le fondateur du projet, et Giovanni Frisoni, directeur du Centre de la mémoire des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

The Difficult People Project

Le dossier sur la santé mentale de RTS Découverte

Le dossier sur la maladie d'Alzheimer de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Maladies congénitales

CIV et CIA ou quand le cœur des nouveau-nés connaît des défaillances

Parmi les malformations cardiaques les plus fréquentes chez les nourrissons figurent la communication interventriculaire (CIV) et la communication interauriculaire...
Lire la suite