Resynchroniser des neurones pour gommer la schizophrénie

Dernière mise à jour 18/09/18 | Audio
Loading the player ...
La recherche fondamentale élucide un mécanisme cérébral impliqué dans la schizophrénie.

Des chercheurs genevois et marseillais ont réussi, chez la souris, à réorganiser certains neurones désynchronisés, ce qui a gommé les anomalies de comportements.

Les explications d'Alan Carleton, professeur au Département des neurosciences de l'Université de Genève, interrogé par Cécile Guérin.

L'étude dans la revue "Nature Neuroscience"

Le dossier sur le cerveau de RTS Découverte

Le dossier sur la santé mentale de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
demeces_greffe_neurones

Démences: l’espoir des greffes de neurones

Pour lutter contre les ravages des démences, la recherche scientifique s’acharne. Parmi les pistes de recherche, les thérapies cellulaires, qui suscitent un réel espoir.
Videos sur le meme sujet

Profamille: les proches de personnes souffrant de schizophrénie

"Profamille" est un programme de formation des familles et des proches des personnes souffrant de schizophrénie, qui permet de mieux comprendre la maladie et les réactions du malade.

Schizophrénie: tout se joue dans le cerveau adolescent

Un problème de développement de lʹhippocampe à lʹadolescence est à lʹorigine dʹun processus qui peut aboutir à la schizophrénie.