Une nouvelle piste dans la lutte contre la Malaria

Dernière mise à jour 27/10/16 | Audio
Loading the player ...
La Malaria cause chaque année la mort d’un demi-million de personnes, principalement des jeunes enfants et des femmes enceintes.

Les mécanismes de la maladie étaient mal connus. Mais cela pourrait changer. Une nouvelle étude, menée à l’Université de Fribourg, montre comment le parasite évolue et surtout communique dans le corps du malade. Une avancée qui permet d'imaginer de nouvelles stratégies thérapeutiques.
Les explications du Docteur Pierre-Yves Mantel de l’institut d’anatomie de l’Université de Fribourg, interrogé par Anne Baecher.

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
moustique_ennemi_vacancier

Le moustique, ennemi n°1 du vacancier

Sous nos latitudes, le seul inconvénient des piqûres de moustiques est qu’elles entraînent des démangeaisons. Mais dans les pays tropicaux, des parasites ou des virus peuvent également être transmis lors de ces piqûres et entraîner des maladies. Si vous prévoyez de voyager dans l’un de ces pays, méfiez-vous donc des moustiques!
malaria_cauchemar_voyageur

La malaria, cauchemar du voyageur

Maladie fréquente en Afrique, Asie et Amérique du Sud, la malaria (ou paludisme) est un fléau pour la population locale mais également pour les touristes. C’est en effet l’infection qui occasionne le plus de décès chez les voyageurs! Quelques pistes pour s’en prémunir.
Videos sur le meme sujet

Remarcher après une paralysie?

On ne guérit pas d’une paralysie. En revanche, on pourrait imaginer la court-circuiter en passant par-dessus la lésion pour reconnecter les parties en amont et en aval de la moelle épinière. C’est l’idée que le chercheur de l’EPFL Grégoire Courtine poursuit depuis de nombreuses années: 36,9° l’a suivi dans cette quête passionnante.