La variabilité interindividuelle et intra-individuelle face aux infections

Dernière mise à jour 25/10/17 | Audio
Loading the player ...
Certaines personnes sont plus vulnérables aux infections que d’autres.

Grâce au séquençage, des chercheurs ont mis en évidence cette variabilité interindividuelle, mais aussi intra-individuelle. Les équipes se sont concentrés sur la réponse au VIH.

Les explications de d'Angela Ciuffi, biologiste et maître d’enseignement et recherche, et responsable de l'étude, interrogée par Sophie Proust.

L'article de PLoS Pathogens

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
hygiene_cuisine_reflexes

Hygiène en cuisine: avez-vous les bons réflexes?

Ce sont chaque année plus de 10’000 cas d’infections (liées à un germe) ou d’intoxications (liées à des toxines) alimentaires qui sont recensés en Suisse. Pour éviter que Campylobacter, Listeria, Salmonella, Taenia ou le virus de l’hépatite E ne colonisent votre assiette et votre organisme, voici un petit rappel des règles d’hygiène à respecter.
echinococcose_contaminer_potagers

L’échinococcose peut contaminer nos potagers

Transmise par les renards, l’échinococcose est une grave infection parasitaire. Autrefois confinée aux régions tempérées, la maladie ne cesse de progresser vers les pays du Nord.
Videos sur le meme sujet

La vitesse et le mode de progression de la fièvre jaune au Brésil

3,3 kilomètres par jour, c’est la vitesse à laquelle se propage le virus de la fièvre jaune au Brésil.