La variabilité interindividuelle et intra-individuelle face aux infections

Dernière mise à jour 25/10/17 | Audio
Loading the player ...
Certaines personnes sont plus vulnérables aux infections que d’autres.

Grâce au séquençage, des chercheurs ont mis en évidence cette variabilité interindividuelle, mais aussi intra-individuelle. Les équipes se sont concentrés sur la réponse au VIH.

Les explications de d'Angela Ciuffi, biologiste et maître d’enseignement et recherche, et responsable de l'étude, interrogée par Sophie Proust.

L'article de PLoS Pathogens

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Sclérose en plaques

Myéline: les nerfs à vifs

La myéline est une substance essentielle qui entoure et protège les nerfs. Lorsque cette protection fait défaut, de nombreuses maladies neurologiques peuvent...
Lire la suite