Neuromodulation et maladie de Parkinson

Dernière mise à jour 11/04/17 | Audio
Loading the player ...
Il y a 200 ans, James Parkinson décrivait pour la première fois la maladie neurodégénérative qui porte désormais son nom.

En Suisse, 15'000 personnes en sont atteintes. Dans le cadre de la journée mondiale de la maladie de Parkinson, Pierre Burkhard, professeur au service de neurologie des HUG, présente une technique intéressante dans le traitement de cette maladie: la neuromodulation.

Par Sophie Proust.

Conférences aux HUG sur la maldie de Parkinson (11 avril 2017)

L'organisation Parkinson Suisse

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet

Les vertus insoupçonnées des patchs à la nicotine

Ces outils destinés au sevrage tabagique pourront-ils, demain, être utilisés à des fins neurologiques?
parkinson_appendice_mire

Maladie de Parkinson, l’appendice en ligne de mire

Une étude de grande ampleur est venue confirmer l’implication de l’appendice dans la survenue de la maladie de Parkinson. Un nouvel argument qui renforce l’hypothèse du lien entre système digestif et système nerveux dans cette maladie dégénérative.
parkinson_cellules_souches

Maladie de Parkinson: l’espoir des cellules souches

Des chercheurs japonais viennent d’expérimenter une méthode inédite pour traiter la maladie de Parkinson: ils ont injecté des cellules souches dans le cerveau des patients.
Videos sur le meme sujet

Parkinson : lenteurs et tremblements

Comment soigner les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ?

Ecstasy: une drogue qui soigne?

Ce reportage surprenant de la BBC raconte l'histoire de Tim, un cascadeur de 39 ans victime de la maladie de Parkinson.

Parkinson: une opération qui change la vie

Le parkinson est une maladie dégénérative qui ne se guérit pas. Divers traitements médicamenteux existent, mais parfois une autre solution est préférable.