Il y a plus de dépressifs aujourd’hui qu’avant

Dernière mise à jour 22/07/15 | Article
Il y a plus de dépressifs aujourd’hui qu’avant
Le poids de la dépression ne cesse d’augmenter. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), elle occupera en 2020 le deuxième rang des maladies ayant les taux d’incapacité les plus élevés, et même le premier rang en 2030!

Si la dépression est un trouble partagé par l’ensemble des humains, son visage varie beaucoup selon les cultures. Dans l’univers subjectif de l’humeur et des émotions, l’évaluation des symptômes affectifs constitue un véritable défi.

La façon de parler de la dépression fluctue considérablement en fonction des modèles culturels, selon qu’ils pratiquent ou non la séparation entre les maux du corps et ceux de l’esprit. Un exemple: comme il n’existe pas de mot pour exprimer la tristesse en kabyle, on recourt aux métaphores pour évoquer cet état d’âme particulier. On dira d’une femme déprimée qu’elle est possédée par les djinns.

Maladie en progression

Si la dépression a augmenté au cours des cinquante dernières années, on sait aussi que cette hausse ne s’explique pas seulement par une meilleure identification de la maladie. Depuis une trentaine d’années, les spécialistes internationaux se sont mis d’accord sur des critères précis qui sont valables partout. Les fruits de leurs cogitations? Pas une, mais deux classifications des maladies mentales, l’une d’origine américaine (DSM IV-TR), l’autre émanant de l’OMS (CIM 10). Ces «bibles» ne sont pas parfaites, mais ont le mérite d’avoir unifié les définitions à travers le monde.

Poids de la maladie

Pour connaître l’ampleur et l’impact d’une maladie, l’OMS quantifie la charge de morbidité. En clair, les experts calculent la somme des années de vie potentiellement perdues en raison d’une mortalité prématurée ou d’une incapacité. En Suisse, parmi toutes les affections physiques et psychiques, c’est la dépression qui induit la charge la plus importante.

_________

Extrait de : J’ai envie de comprendre… la dépression (éd. 2012), de Suzy Soumaille en collaboration avec Guido Bondolfi et Gilles Bertschy

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Calculs rénaux et biliaires
Quand faire pipi pose problème

Quand faire pipi pose problème

Vous ressentez des brûlures ou des douleurs en urinant? Vous faites une pause pipi toutes les 10 minutes?...
Lire la suite
Grippe
Grippe: le paracétamol n’est pas la solution

Grippe: le paracétamol n’est pas la solution

Des médecins néozélandais viennent de démontrer que le célèbre paracétamol n’est guère efficace sur les...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LMD_blue_monday

«Blue Monday»: fausse équation mais vraie déprime?

Que penser du «Blue Monday», déclaré jour le plus déprimant de l'année? Et si le troisième lundi de janvier était surtout l’occasion de faire le point sur ces nuages gris qui s’invitent peut-être un peu trop dans nos pensées?

Antidépresseurs: pour un temps ou pour la vie?

Traitement clé des dépressions modérées à sévères, les antidépresseurs s’inscrivent souvent dans la vie des patients pour des mois, voire des années. Mais tôt ou tard, la question se pose: quand les arrêter? Une récente étude rappelle le risque de récidive de la dépression et l’importance d’un suivi régulier.
BV_quand_depression_installe

Malvoyance: quand la dépression s’installe

Les études sont encore rares et relativement récentes, mais une forte corrélation entre déficience visuelle et dépression se dessine.
Videos sur le meme sujet

Psilocybine et méditation font bon ménage contre la dépression

Adrien Zerbini se penche sur une recherche originale pour lutter contre la dépression.

Des bactéries intestinales pourraient jouer un rôle dans la dépression

Des bactéries présentes dans l'intestin pourraient avoir un impact sur la probabilité de souffrir de dépression.

Un spray nasal contre la dépression

Traiter la dépression comme on soigne un rhume, grâce à un spray nasal, est-ce possible?
Maladies sur le meme sujet
Personne seule

Dépression

La dépression peut se manifester par une tristesse, un manque de plaisir et d'énergie, mais aussi par des changements dans le sommeil, l'appétit ou le poids.

Symptômes sur le meme sujet
La tristesse

Dépression

Je pleure souvent / je n’ai pas le moral / je suis déprimé(e)