Quelles inégalités entre femmes et hommes face au Covid

Dernière mise à jour 26/11/20 | Vidéo
Loading the player ...
Mary Vakaridis s'intéresse à la façon dont les femmes et les hommes sont différemment affectés par le Covid-19.

Selon les recherches menées à l'Université de Zurich (UZH), les femmes attrapent davantage la maladie, mais les personnes qui en meurent sont en majorité des hommes.
Avec Catherine Gebhard, professeure à la Faculté de médecine de l'UZH.

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
PULS_web_allergie_vaccin_covid

Vaccins anti-Covid-19: quel risque allergique?

La vaccination contre le Covid-19 suscite des interrogations quant au risque de réaction allergique. Dans les faits, celui-ci est très faible et les rares cas sont pris en charge immédiatement.
 P21-02_L'INVITEE

«Sans l’adhésion de la population, on ne gagnera pas face au virus»

Médecin formée en médecine communautaire, santé publique, médecine tropicale et protection de l’enfance, la Dre Aglaé Tardin a succédé en 2020, à 48 ans, à Jacques-André Romand au poste de médecin cantonale de Genève. Rencontre.
P21-02_surfer_vagues_covid-19

Surfer sur les vagues du Covid-19

Le coronavirus continue d’inquiéter, nous oblige à changer nos habitudes, à remettre à plus tard certains projets, quand il ne nous confronte pas directement à la maladie et à la mort. Les plus jeunes sont particulièrement concernés. Les conseils de deux spécialistes pour garder le moral dans ce contexte.
Videos sur le meme sujet

Les variants du Covid sous surveillance nationale

Une nouvelle infrastructure nationale, co-dirigée par lʹInstitut suisse de bioinformatique (SIB), voit le jour pour suivre les variants du Covid.

Une soirée spéciale Covid

Le point sur les vaccins et les atteintes cardiaques, lʹimmunité et les tests sérologiques, les risques de mutations et de nouveaux variants ainsi que sur les perspectives de traitements…

Le possible impact du SARS-CoV2 sur le cerveau

Le Sars-Cov2 détruit, dans certains cas, la barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau.