Une démarche ralentie peut être le signe annonciateur d’une démence précoce

Dernière mise à jour 15/09/14 | Article
Une démarche ralentie peut être le signe annonciateur d’une démence précoce
Une vaste étude internationale conclut qu’il est possible de détecter un état de pré-démence à partir de la vitesse de la marche. Explications

La manière dont nous marchons (la vitesse de la marche notamment) peut, avec le temps, constituer un indice fiable quant à notre vieillissement cérébral. A ce titre, elle pourrait éventuellement permettre aux médecins de prédire le degré de risque d’apparition d’une démence précoce. C’est là le thème d’un vaste travail dirigé par le Pr Joe Verghese, spécialiste de neurologie et de gériatrie à l'Albert Einstein College of Medicine. Ce travail a été mené sur près de 27000 participants âgés de 60 ans et plus vivant dans dix-sept pays et souffrant ou non de démence. Ses conclusions viennent d’être publiées dans la revue Neurology(1).

Outils simples et peu coûteux

Il s’agit d’une des nombreuses tentatives menées pour trouver et développer des outils de diagnostic simples et peu coûteux permettant de déterminer si une personne est ou non exposée à un risque de démence. Un test simple associant la mesure de certaines des capacités cognitives et la vitesse de marche pourrait fournir un nouvel outil de diagnostic qui serait, en outre, peu coûteux. Les auteurs mettent en garde: la vitesse de la marche d’une personne entrant dans le troisième âge peut être affectée par de multiples causes organiques, et ne peut donc pas constituer un élément unique de diagnostic.

10% de personnes concernées

En pratique, le test repose sur la mesure de la vitesse de marche et sur quelques questions simples concernant les capacités cognitives de la personne. Rapide, il est donc à la portée de tous les professionnels de santé – à commencer par ceux qui n’ont pas accès aux matériels de neuro-imagerie ou aux dosages de marqueurs biologiques. En observant un très grand nombre de patients, les auteurs ont remarqué que lorsqu’une personne âgée marchait lentement, il y avait une grande probabilité pour qu’elle présente par ailleurs des troubles cognitifs.

Une personne sur dix présentait des résultats positifs au test. Ceux-ci étaient plus fréquemment retrouvés chez les hommes ainsi que chez des personnes ayant fait peu d’études. Un résultat positif est associé à un risque doublé de développement d’une démence précoce au cours des douze années suivantes.

0,8 mètre/seconde

Un résultat positif doit pousser les soignants à rechercher des causes connues de démence (hypertension artérielle, tabagisme, hypercholestérolémie, obésité, diabète…). Causes qui peuvent être corrigées. Plusieurs études publiées ces dernières années (notamment dans le Journal of the American Medical Association (JAMA)), avaient également montré l’intérêt de la mesure de la vitesse de la marche des personnes âgées, une vitesse associée à la durée de l’espérance de vie. Concrètement, à 75 ans, une vitesse de marche d'environ 0,8 mètre / seconde correspond à l'espérance de vie moyenne. En deçà, l’espérance de vie est inférieure à la moyenne – au-delà elle est supérieure à la moyenne.

_________

(1) Un résumé (en anglais) de la publication de Neurology est disponible ici

(2) L’étude (en anglais) du JAMA est disponible ici

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Hernie discale
Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Quand faut-il alors s’alarmer si on souffre d'une hernie discale? Et surtout, quels sont les risques...
Lire la suite
Arthrose
Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Avoir mal aux genoux est fréquent. Cette articulation est en effet particulièrement sujette aux traumatismes,...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
Puls_soigner_memoire

Stimuler ses neurones tout au long de la vie

La revue scientifique The Lancet a émis des recommandations, qui devraient être suivies tout au long de la vie, pour stimuler ses neurones et prévenir ainsi des maladies telles qu’Alzheimer ou les démences.
Puls_soigner_memoire

Mémoire et santé psychique, quels liens?

Les réponses du Pr Julius Popp, chef du service de psychiatrie gériatrique des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).
detecter_troubles_cognitifs

Détecter les troubles cognitifs pour mieux les prévenir

Détecter très tôt les troubles cognitifs chez les personnes âgées permet de mieux les traiter et d’éviter leurs complications.
Videos sur le meme sujet

Comprendre la maladie d'Alzheimer: avis aux volontaires!

Le 21 septembre est la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer.

Dans la tête d'une personne souffrant de TOC, d'hyperactivité ou d'Alzheimer

La réalité virtuelle permet dorénavant de "se mettre" dans la tête d'une personne souffrant du Trouble obsessionnel-compulsif (TOC), d'hyperactivité ou de la maladie d’Alzheimer.

Microbiote et Alzheimer

Le microbiote fait beaucoup parler de lui dans la recherche et il ne se passe pas un jour sans qu'une nouvelle fonction ne soit attribuée à ces milliards de bactéries qui habitent notre intestin.
Maladies sur le meme sujet
maladie d'alzheimer: deux personnes se tiennent la main

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une dégénérescence du cerveau qui atteint surtout les personnes âgées, et qui a de nombreuses répercussions sur la vie quotidienne.

Symptômes sur le meme sujet
Pense-bête

Perte mémoire

J’ai (il a) des pertes de mémoire