Autopsie médicale

Dernière mise à jour 20/07/11 | Article
L'autopsie est un examen post-mortem déjà pratiqué depuis l'Antiquité. Elle permet de rechercher les causes du décès et s'installe comme une pratique courante dans le cadre médico-légal.
CHUV

Un article de l'Institut universitaire de pathologie de Lausanne

Les malades viennent à l'hôpital en espérant être soignés. Bien que cet espoir soit de plus en plus fréquemment réalisé grâce aux dernières conquêtes de la médecine moderne, il y a des patients qui succombent à leur maladie. Les proches sont alors troublés, choqués, remplis de tristesse face à ce deuil. Ils se posent beaucoup de questions et se demandent si quelque chose a échappé aux médecins? Une autopsie peut alors aider les proches à comprendre ce qui s'est passé. Mais elle va bien au-delà, elle augmente notre savoir, aide les vivants, peut-être même un jour les proches s'ils souffrent d'une maladie similaire. Une autopsie est donc un geste de solidarité, un dernier acte d'humanité.

Une autopsie médicale, qu'est-ce que c'est ?

Comparable à une opération chirurgicale, l'autopsie permet un examen interne et externe approfondi. Elle est faite par un pathologiste, un médecin spécialement formé pour une telle intervention, dans une salle identique aux salles d'opérations. Une autopsie dure normalement quelques heures. L'examen est conduit avec respect et dignité envers le défunt. Les incisions sont discrètes et seront bien cachées par les vêtements. Les organes sont enlevés du corps et inspectés à l'œil nu. Selon la décision du pathologiste, de petits fragments de tissus sont prélevés pour un examen ultérieur au microscope. On tente alors de répondre aux questions suivantes par des analyses spécifiques. Y a-t-il évidence d'une maladie métabolique, d’une infection, ou même d’une tumeur maligne? Y a-t-il des signes de maladies héréditaires, d’une maladie d'Alzheimer? Un examen génétique est aussi possible, une recherche de polluants ou la détection d'une maladie professionnelle.

Pour quelles raisons fait-t-on une autopsie ?

L'autopsie va essayer de répondre aux questions que les médecins traitants et les proches peuvent avoir. Cela signifie des questions sur les raisons de la mort, sur la maladie qui était à la base et sur d'autres maladies qui ont pu contribuer à la détérioration de l'état de santé du patient. Il est particulièrement important de diagnostiquer des maladies qui n'ont pas été reconnues du vivant du défunt et de déterminer si ces maladies ont contribué à son décès. La découverte d'une maladie héréditaire peut aider la famille à vérifier si d'autres proches souffrent de cette maladie afin qu'ils puissent effectuer une traitement précoce. Avant tout, tout ce qui peut être appris durant une autopsie peut potentiellement sauver la vie d'un autre patient dans une situation similaire.

Qui est informé des résultats de l'autopsie médicale?

Normalement, plusieurs semaines sont nécessaires à l'obtention des résultats des examens. Après la conclusion de l'examen macroscopique et histologique, une synthèse des données est élaborée et un compte rendu rédigé. Le document est présenté au médecin demandeur et inclus dans le dossier médical du défunt. Il peut aussi être envoyé au médecin de famille du défunt qui pourra discuter le résultat avec les proches. De plus, les proches ont toujours la possibilité de prendre contact les pathologistes qui ont effectué l'autopsie.

Quels avantages la famille obtient-elle d'une autopsie médicale?

L'autopsie crée une certitude quant à la cause du décès, quant à la maladie primaire et aux maladies secondaires. Cette certitude aide à maîtriser le deuil. Le diagnostic d'une maladie infectieuse va motiver les médecins à examiner les proches et à entreprendre un traitement efficace. L'autopsie peut détecter des maladies professionnelles et aider à éviter ou résoudre des conflits d'assurance. L'exclusion d'une maladie héréditaire ou d'une maladie d'Alzheimer peut conforter les proches. Les résultats d'une autopsie peuvent les aider à mieux gérer leur santé. L'autopsie comme contrôle de qualité ultérieur des mesures médicales engendre l'espoir et la confiance dans le traitement optimal des malades.

Dr Samuel Rotman, chef de clinique

Article original: http://files.chuv.ch/internet-docs/iup/documents/iup_doc_autopsie_brochure.pdf

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Arthrose
Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Avoir mal aux genoux est fréquent. Cette articulation est en effet particulièrement sujette aux traumatismes,...
Lire la suite
Allergies (autres)
reactions_allergiques_localisees

Réactions allergiques: reconnaître les manifestations localisées

Dans la majorité des cas, les manifestations de l’allergie se limitent au site d’agression de l’allergène...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
demeces_greffe_neurones

Démences: l’espoir des greffes de neurones

Pour lutter contre les ravages des démences, la recherche scientifique s’acharne. Parmi les pistes de recherche, les thérapies cellulaires, qui suscitent un réel espoir.
alzheimer_plusieurs_vaccins

Alzheimer: plusieurs vaccins en cours d’essai

Il est trop tôt pour parler d’un traitement contre la maladie d’Alzheimer, mais plusieurs vaccins sont en cours d’essai. L’espoir se dessine pour 2017.
alzheimer_progres_importants

Alzheimer: «Il n’y a pas de raison qu’on ne fasse pas des progrès importants»

La recherche se concentre sur la compréhension de cette pathologie, l’amélioration du diagnostic et tente de trouver des pistes de traitements. Les explications de Jean-François Démonet, directeur du Centre Leenaards de la mémoire du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).
Videos sur le meme sujet

Les dernières nouvelles sur le front d'Alzheimer

Bastien Confino fait le point sur la lutte contre la maladie d'Alzheimer.

Les premiers signes d'Alzheimer visibles dès 40 ans

Le cerveau des personnes qui vont développer la maladie dʹAlzheimer se développe de manière particulière depuis lʹâge de 40 ans environ.

Un jeu vidéo pour diagnostiquer Alzheimer

Charlie Dupiot présente un jeu vidéo qui pourrait aider à diagnostiquer la maladie dʹAlzheimer beaucoup plus tôt!
Maladies sur le meme sujet
maladie d'alzheimer: deux personnes se tiennent la main

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une dégénérescence du cerveau qui atteint surtout les personnes âgées, et qui a de nombreuses répercussions sur la vie quotidienne.

Symptômes sur le meme sujet
Pense-bête

Perte mémoire

J’ai (il a) des pertes de mémoire