Alzheimer aujourd'hui

Dernière mise à jour 09/11/16 | Article
alzheimer_aujourd'hui
Malgré des espoirs de traitement, la maladie d'Alzheimer reste très difficile à vivre pour les malades et leurs proches.

Plus de 100'000 personnes sont touchées en Suisse par la maladie d’Alzheimer. Le Pr Giovanni Frisoni, directeur du Centre de la mémoire des Hôpitaux universitaires de Genève, aborde avec nous le sujet.

Planète Santé­: La maladie d’Alzheimer est-elle de plus en plus fréquente?

Pr Giovanni Frisoni: Au niveau individuel, non; c’est même le contraire. Dans les dernières décennies, la proportion de personnes touchées par la maladie dans chaque classe d’âge –à 50 ans, à 60 ans, à 70 ans, etc.– semble avoir diminué. On explique cette baisse par le fait que l’alimentation des enfants s’est améliorée, que la population est plus active physiquement et bénéficie d’une scolarité plus longue.

Cependant, l’âge constitue le facteur de risque principal d’Alzheimer. Et comme l’espérance de vie augmente, le nombre de personnes âgées dans la population s’accroît. Nous voyons donc davantage de personnes souffrant de cette maladie autour de nous, même si le risque individuel de déclarer la maladie a décru.

La recherche fait-elle des progrès ?

Il y a sur ce point de bonnes nouvelles: la revue scientifique Nature a publié début septembre les résultats préliminaires de l’essai d’un médicament développé à Zurich. Pour la première fois, on montre un effet clinique sur la progression de la maladie, mais ces résultats devront être confirmés.

Certains mécanismes de la maladie résistent-ils à notre compréhension?

Il est clair aujourd’hui que les responsables de la maladie sont l’amyloïde et la protéine tau. Des protéines normalement produites par le cerveau qui se déposent en trop grand nombre et entravent son fonctionnement. Mais nous ignorons ce qui unit ces deux substances: pourquoi apparaissent-elles ensemble et quel est le lien entre elles? Avancer sur ce point nous aidera à améliorer nos traitements.

Cette maladie est terrible pour les proches...

C’est vrai. Ils perdent une personne aimée, voient petit à petit disparaître le noyau de sa personnalité, alors que son enveloppe corporelle est toujours présente. Prendre en charge les proches, c’est capital. Et les aider, c’est aussi aider la personne touchée par la maladie. En effet, si on apprend à l’entourage à réagir de manière rassurante aux troubles du comportement des malades, ces derniers voient leur comportement s’améliorer.

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Arthrose
Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Genou douloureux: ses causes et ses traitements

Avoir mal aux genoux est fréquent. Cette articulation est en effet particulièrement sujette aux traumatismes,...
Lire la suite
Calculs rénaux et biliaires
Quand faire pipi pose problème

Quand faire pipi pose problème

Vous ressentez des brûlures ou des douleurs en urinant? Vous faites une pause pipi toutes les 10 minutes?...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
demeces_greffe_neurones

Démences: l’espoir des greffes de neurones

Pour lutter contre les ravages des démences, la recherche scientifique s’acharne. Parmi les pistes de recherche, les thérapies cellulaires, qui suscitent un réel espoir.
alzheimer_plusieurs_vaccins

Alzheimer: plusieurs vaccins en cours d’essai

Il est trop tôt pour parler d’un traitement contre la maladie d’Alzheimer, mais plusieurs vaccins sont en cours d’essai. L’espoir se dessine pour 2017.
alzheimer_progres_importants

Alzheimer: «Il n’y a pas de raison qu’on ne fasse pas des progrès importants»

La recherche se concentre sur la compréhension de cette pathologie, l’amélioration du diagnostic et tente de trouver des pistes de traitements. Les explications de Jean-François Démonet, directeur du Centre Leenaards de la mémoire du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV).
Videos sur le meme sujet

Les dernières nouvelles sur le front d'Alzheimer

Bastien Confino fait le point sur la lutte contre la maladie d'Alzheimer.

Les premiers signes d'Alzheimer visibles dès 40 ans

Le cerveau des personnes qui vont développer la maladie dʹAlzheimer se développe de manière particulière depuis lʹâge de 40 ans environ.

Un jeu vidéo pour diagnostiquer Alzheimer

Charlie Dupiot présente un jeu vidéo qui pourrait aider à diagnostiquer la maladie dʹAlzheimer beaucoup plus tôt!
Maladies sur le meme sujet
maladie d'alzheimer: deux personnes se tiennent la main

Maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer est une dégénérescence du cerveau qui atteint surtout les personnes âgées, et qui a de nombreuses répercussions sur la vie quotidienne.

Symptômes sur le meme sujet
Pense-bête

Perte mémoire

J’ai (il a) des pertes de mémoire