Le problème de l'obésité en Suisse

Dernière mise à jour 04/03/21 | Audio
Loading the player ...
Le 5 mars marque la journée mondiale contre lʹobésité…

Selon lʹOffice fédéral de la statistique 1 suisse sur 10 serait obèse. Pourtant, la Suisse ne la reconnaît pas encore comme une malade.
Plus dʹinformations sur ce sujet avec la médecin Dominique Durrer, fondatrice et présidente de lʹassociation Eurobesitas qui répond aux question de Stéphane Délétroz.

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
regime_cetogene_maigrir

Le régime cétogène, la bonne recette pour maigrir?

Cette année, c’est lui qui fait le buzz parmi les régimes estivaux. Manger plus gras et beaucoup moins sucré, tel est le principe surprenant de cette diète. Est-ce que ça marche? À quel prix?
LMD_messieurs_kilos

Messieurs, vos kilos en trop pèsent lourd sur votre santé

Souvent légers sur le sujet, nombre d’hommes voient le surpoids et l'obésité les gagner sans trop s'en préoccuper. Mais le sujet inquiète les experts et l'actuelle crise du COVID-19, pointant l'obésité comme l'un des facteurs de risques, n’a pu que leur donner raison.
PS37_enfant_surpoids

Mon enfant est en surpoids

Boissons sucrées, «junk food», écrans tous azimuts… Dans un tel contexte, certains enfants, à risque en fonction de leur génétique, développent un surpoids, voire une obésité. Comment réagir si son enfant affiche des rondeurs? Les conseils d’un pédiatre.
Videos sur le meme sujet

Pourquoi les hommes prennent du ventre et les femmes des cuisses et des hanches

Le corps des hommes et des femmes ne réagit pas de la même façon devant la prise de poids.

Grossesse et obésité: un duo à risque

Obésité et grossesse forment un duo à risque pour la santé des mères et de leur enfant.

Pourquoi les sodas font-ils grossir?

A toute saison, mais spécialement en été, on a souvent tendance à vouloir se désaltérer avec des sodas.
Maladies sur le meme sujet
fiche_maladie_obesite

Obésité

L’obésité est une maladie qui augmente le risque de survenue d’autres maladies et réduit l’espérance et la qualité de vie. Les patients atteints de cette accumulation anormale ou excessive de graisse corporelle nécessitent une prise en charge individualisée et à long terme, diététique et comportementale.