Génétique et cholestérol

Dernière mise à jour 05/04/16 | Audio
Loading the player ...
Un taux très élevé de mauvais cholestérol est très rarement imputable à des prédispositions génétiques.

C’est une grande étude américaine qui l’affirme et qui confirme des données lausannoises. 

La réaction de Vincent Mooser, chef du Département des laboratoires du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), invité par Stéphane Délétroz.

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
PS50_huile_coco_sante

Huile de coco en cuisine: qu’en penser?

L’huile de coco est régulièrement mise en avant pour ses bienfaits sur la santé. Les données scientifiques récentes semblent cependant les remettre en cause.
MD_glaces_saines_possible

Des glaces saines, c’est possible?

Elles sont les stars incontournables de l’été, mais que contiennent-elles vraiment? Comment choisir le meilleur compromis pour allier plaisir sucré et santé? Éléments de réponses.
Videos sur le meme sujet

"One Health: lʹimpact du microbiote sur la santé des communautés rurales éthiopiennes "

Dans le cadre de lʹapproche "One Health" (médecine globale), l'Université éthiopienne de Jigjiga et l'Université de Lausanne (UNIL) ont collaboré sur un projet commun d'analyse du microbiote des populations dʹagropasteurs éthiopiens.
Maladies sur le meme sujet

Hypercholestérolémie

Le cholestérol est une graisse indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Mais lorsque le taux de «mauvais» cholestérol est en excès dans le sang, c’est la santé qui est en péril. En effet, l'hypercholestérolémie augmente le risque de survenue de maladies cardiovasculaires, d’où l’intérêt de surveiller ses valeurs et d’adopter une hygiène de vie saine.