Génétique et cholestérol

Dernière mise à jour 05/04/16 | Audio
Loading the player ...
Un taux très élevé de mauvais cholestérol est très rarement imputable à des prédispositions génétiques.

C’est une grande étude américaine qui l’affirme et qui confirme des données lausannoises. 

La réaction de Vincent Mooser, chef du Département des laboratoires du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), invité par Stéphane Délétroz.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Microbiote

Les bactéries: amies et ennemies du corps

Le ventre est en train de devenir le centre d’attention des chercheurs et scientifiques du monde entier.
Lire la suite
Troubles digestifs

Le nerf vague sous la loupe

Grand pacificateur de notre organisme, le nerf vague connaît un intérêt croissant. Ses propriétés anti-inflammatoires pourraient notamment soulager des...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
cholesterole_gare_idees_recues

Cholestérol: gare aux idées reçues

En Suisse, plus d’une personne sur dix possède un taux trop élevé de cholestérol. Or, beaucoup d’entre nous ne savent pas comment s’en prémunir et ignorent la gravité des complications qui peuvent survenir. Démêlons le vrai du faux.
Maladies sur le meme sujet

Hypercholestérolémie

Le cholestérol est une graisse indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Mais lorsque le taux de «mauvais» cholestérol est en excès dans le sang, c’est la santé qui est en péril. En effet, l'hypercholestérolémie augmente le risque de survenue de maladies cardiovasculaires, d’où l’intérêt de surveiller ses valeurs et d’adopter une hygiène de vie saine.