La consommation modérée dʹalcool ne protège pas des AVC

Dernière mise à jour 05/04/19 | Audio
Loading the player ...
Il nʹest pas rare dʹentendre quʹun ou deux verres dʹalcool par jour, de vin par exemple, protègerait des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Une étude, publiée dans la prestigieuse revue "The Lancet", prouve le contraire.

On en parle avec Jean-Bernard Daeppen, chef du Service de médecine des addictions du Centre hospitalier universitaire vaudois, interrogé par Bastien Confino.

L'étude dans "The Lancet"

Consulter le dossier de RTS Découverte sur le sang et la circulation sanguine

Une émission CQFD - RTS La Première

Articles sur le meme sujet
LMD_app_jeunes_alcool

Une app pour aider les jeunes à réduire leur consommation d’alcool

L'application «Smaart» aide les jeunes à mieux maîtriser leur consommation de boissons alcoolisées. Utilisant une information ciblée et des outils pratiques, elle a démontré scientifiquement son efficacité et vient ainsi compléter la liste des moyens de prévention existants.
GEN22_alcool_somniferes_danger

Trop d’alcool ou de somnifères: attention danger

Alcool, médicaments: c’est un fait, de nombreuses personnes âgées ont une consommation excessive de ces substances, voire en sont dépendantes. La crise du Covid-19 a accentué le problème.
Maladies sur le meme sujet
Visage avec fumée

Accident vasculaire cérébral (AVC)

L'AVC, ou "attaque cérébrale", est la conséquence d'un manque d'apport de sang dans le cerveau (obstruction ou rupture d'un vaisseau). Les symptômes ne sont pas toujours réversibles.

Foie

Cirrhose

La cirrhose et une maladie chronique du foie. Les cellules normales sont progressivement remplacées par une grande quantité de tissu cicatriciel, ce qui conduit à une diminution du fonctionnement de cet organe.

Symptômes sur le meme sujet

AVC - Attaque

J'ai mon bras/ma jambe qui ne bouge plus ou ma bouche qui tombe sur le côté