Rédiger ses directives anticipées

Dernière mise à jour 15/05/16 | Article
Rédiger ses directives anticipées
Qu’est-ce que les « directives anticipées »?

Les directives anticipées sont un document offrant à toute personne capable de discernement la possibilité de déterminer les traitements médicaux auxquels elle entend consentir -ou non- au cas où elle deviendrait incapable de discernement. Une maladie dégénérative ou une maladie psychiatrique impliquant périodiquement des pertes de conscience, peuvent entraîner une perte de la capacité de discernement, par exemple.

 

Dans ces directives anticipées, la personne peut désigner une personne appelée à s’entretenir avec le médecin sur les soins médicaux à lui administrer et à décider en son nom au cas où elle deviendrait incapable de discernement. Cette personne sera alors désignée comme représentant thérapeutique. Toute personne de confiance, par exemple le médecin traitant, un membre de la famille ou un proche peut être appelée à remplir ce rôle.

 

A noter que les EMS favorisent la rédaction de directives anticipées lors de l’entrée de la personne âgée en institution, mais que ce genre de document peut être utile à chacun d’entre nous, jeune ou moins jeune, de la même manière que la carte de donneur d’organes. Par exemple, la possibilité de rédiger des directives anticipées devrait être abordée avant une opération nécessitant une anesthésie générale ou lorsque le patient souffre d’une maladie pouvant aboutir à une perte de la capacité de discernement.

 

Comment et par qui ?

Les directives anticipées sont établies par écrit, datées et signées par leur auteur. Plusieurs organisations proposent des modèles de directives qui peuvent être complétés ou assortis de commentaires. Il est néanmoins vivement conseillé de rédiger celles-ci avec un médecin ou un professionnel de la santé pour pouvoir exprimer en meilleure connaissance de cause les choix de traitements qui vont ensuite échapper au patient. De même, il est souhaitable que ces directives soient régulièrement rediscutées afin de s’assurer qu’elles correspondent à la volonté actuelle du patient. Le document peut être modifié en tout temps.

 

La carte d’assuré

L'auteur de directives anticipées peut théoriquement faire inscrire la constitution et le lieu du dépôt de ses directives sur sa carte d'assuré afin de leur assurer une meilleure visibilité, notamment auprès du médecin amené à prendre en charge le patient, et garantir qu’elles seront respectées. Mais pratiquement, ce système n’est pas encore implanté. Afin d’assurer le respect de sa volonté, il est recommandé que la personne concernée fasse savoir au tour d’elle qu’elle a rédigé des directives anticipées et où elles sont accessibles. Les directives peuvent également être déposées auprès d’un parent, du médecin de famille ou d’une autre personne de confiance.

 

Liens utiles

Un dossier qui consigne de manière complète les demandes, besoins, exigences et souhaits personnels en rapport avec la maladie, les soins et la mort.

 

Base légale

  • art. 370 CC

A LIRE AUSSI

Asthme
La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

La toux sèche: un signal d’alarme émis par le corps

L’automne et l’hiver venant, nous allons à nouveau être secoués par des quintes de toux. Un rhume, une...
Lire la suite
Hernie discale
Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Neuf hernies discales sur dix se soignent sans chirurgie

Quand faut-il alors s’alarmer si on souffre d'une hernie discale? Et surtout, quels sont les risques...
Lire la suite
Appareil génital masculin
Douleur testiculaire: le problème n'est pas toujours urologique

Douleur testiculaire: le problème n'est pas toujours urologique

Certains hommes souffrent de douleurs aux testicules. La plupart du temps, la nature de ce problème est...
Lire la suite

Droit et santé

Vous trouverez ici les réponses à des questions juridiques sur le thème de la santé en Suisse.

Les articles sont rédigés par l’Institut de droit de la santé de l’Université de Neuchâtel et les émissions radio sont réalisées par On en parle - RTS La Première.

Voir toutes les Questions/Réponses