Suivez-nous sur:

Des substances pour mieux fonctionner?

Dernière mise à jour 25/09/18 | Article
substances_mieux_fonctionner
Le marché regorge de produits qui nous permettraient d’aller mieux, d’être plus efficace et moins stressé. Faut-il pour autant céder à la tentation? Au salon Planète Santé live, une conférence menée par la Pre Barbara Broers, spécialiste des addictions aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), et Bengt Kayser, professeur à l’Institut des Sciences du sport de l’Université de Lausanne (UNIL), pose la question et nous invite à nous interroger.

Au salon Planète Santé live

du 4 au 7 octobre 2018
Palexpo, Genève

Conférence: «Café, vitamines, alcool, cigarette, calmants...: notre dopage quotidien n'est pas anodin»
Pre Barbara Broers, Pr Bengt Kayser
Dimanche 7 octobre 11h-12h

Une chute, un bobo… une petite graine. Une mauvaise nuit… un somnifère pour mieux dormir le soir suivant. Des cafés à répétition pour se sentir réveillé et performant. Des carrés de chocolat ou une petite bière pour se calmer après une dure journée. Des fleurs de Bach avant un examen. Un joint pour se distraire et décompresser… Nourriture, boissons, médicaments, etc., nous sommes nombreux à recourir à des substances x ou y pour améliorer un ou plusieurs aspects de notre quotidien. Ces gestes-réflexes sont-ils vraiment utiles et sans conséquences sur la santé? Cette question sera au cœur d’une conférence donnée au salon par la Pre Barbara Broers, responsable de l'unité des dépendances des HUG, et le Pr Bengt Kayser, professeur à l'Institut des Sciences du sport de l’UNIL.

Des solutions miracle?

La conférence propose de nous interroger sur nos comportements réflexes lorsque nous sommes face à une difficulté, qu'elle soit d'ordre émotionnel, physique, dans le domaine privé ou professionnel. Si c'est dans la nature humaine de rechercher la facilité et de faire en sorte de souffrir le moins possible, nous sommes aussi poussés à la consommation par un marché qui regorge de produits aux promesses multiples de bonheur et de bien-être. Pourquoi fait-on le choix de dévorer une plaque de chocolat plutôt que d'aller faire un tour à pied? Pourquoi n'essayons-nous pas de méditer au lieu de laisser tomber des gouttes de ceci ou cela dans un verre d'eau? «On préfère croire à une solution miracle plutôt que de questionner nos propres fonctionnements et nous interroger sur la place de ces comportements dans notre quotidien», déplore Barbara Broers. Or, cela en vaudrait la peine. Car selon les substances, le risque d'effets secondaires existe. Celui de la dépendance aussi. Et, mine de rien, le porte-monnaie peut également en prendre un coup.

Aussi, les solutions miracle pour être en (parfaite) adéquation avec la vie et ses différents plans, sans qu'il n'y ait ni stress, ni douleur, ni difficultés, n'existent pas. Les vraies clés pour être plus serein, performant, être en forme, bien dormir et se sentir bien dans son corps passent par une modification lente, mais certaine, de l'hygiène de vie. «Cela prend plus de temps et plus d'énergie, mais les bénéfices sont durables», affirme Barbara Broers. Avoir une activité physique régulière, un bon sommeil, des habitudes de vie saines, une alimentation équilibrée, une consommation modérée d'excitants, pas ou peu d'alcool, un temps limité devant les écrans et une vie sociale épanouissante en font partie.

________

Paru dans Planète Santé magazine N° 30 – Août 2018