Fondation genevoise pour le dépistage du cancer du sein

Dépistage du cancer du sein :
un diagnostic précoce pour une meilleure chance de guérison

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme, et c’est entre 50 et 74 ans que l’incidence est la plus élevée. La détection précoce et les progrès réalisés dans les traitements contribuent, chez les femmes de 50 à 74 ans, à une baisse de la mortalité pouvant aller jusqu’à 25%.

Un choix éclairé pour un programme équitable et de qualité

Afin de lutter efficacement contre le cancer du sein, l’Etat de Genève a, dès 1999, mandaté la Fondation genevoise pour le dépistage du cancer du sein (FGDCS) pour informer la population et mettre en œuvre un programme de dépistage du cancer du sein systématique, de qualité et accessible à toutes les femmes dès 50 ans.

La Fondation invite par courrier les femmes âgées de 50 à 74 ans, domiciliées dans le canton, à effectuer une mammographie de dépistage tous les deux ans. La femme reçoit une information complète, disponible également sur le site de la Fondation, afin qu’elle puisse choisir de faire un dépistage en toute connaissance de cause.

La femme qui choisit de participer au programme prend rendez-vous dans l’un des 13 centres de radiologies agréés. Une fois l’examen pratiqué, la mammographie est lue deux fois : une première fois par le radiologue du centre et une deuxième fois par un radiologue expert. En cas de résultat différent, la mammographie est lue une troisième fois par un troisième radiologue. Les résultats sont ensuite envoyés à la femme et à son radiologue.

Le programme de dépistage répond à des normes de qualité strictes : les lectures sont faites par deux radiologues indépendants ; les appareils utilisés sont soumis à des contrôles de qualité et les mammographies sont réalisées par des professionnels dûment formés, dans des instituts de radiologie agréés. Enfin, la qualité du programme est constamment améliorée grâce à une évaluation périodique des résultats.

Le coût de la mammographie est pris en charge par l’assurance maladie de base (LAMAL) hors franchise. La FGDCS facilite par ailleurs un accès équitable au dépistage en veillant à ce que des motifs financiers ne soient pas un obstacle à la participation.

ARTICLES LIÉS
Anti-inflammatoires

Un médicament périmé, pourquoi pas?

De nombreux médicaments restent efficaces longtemps après leur date de péremption. En attendant que l’industrie...
Lire la suite

Loading...

Qui sommes-nous?

Le site de santé Planetesante.ch s’adresse au grand public. Basé sur une information indépendante de l’industrie et des assurances, il  met gratuitement à disposition de tous des contenus validés par des méde­cins romands et rédigés par des journalistes ou des spécialistes de la santé, en partenariat avec de nombreuses institutions de Suisse romande (hôpitaux universitaires, facultés de médecine, ligues de santé, organismes de prévention, sociétés cantonales de médecine...).

Buts

  • Promouvoir une vision de santé publique.
  • Devenir un site de référence pour la population romande.
  • Donner aux utilisateurs les moyens de gérer leur santé (empowerment).
  • Servir de point de convergence pour les différents partenaires de santé du site et faire le lien entre le public et le réseau romand de soins.

Planetesante.ch n'a pas pour but d'établir un diagnostic ni de se substituer aux médecins.

Contactez-nous

Rédaction

redac@planetesante.ch

Tél. : 022 702 93 37

Marketing / Publicité

pub@planetesante.ch

Tél. : 022 702 93 41

Administration

admin@planetesante.ch

Tél. : 022 702 93 37

Agenda

agenda@planetesante.ch

Tél. : 022 702 93 37