Rougeole: faisons la disparaitre!

Dernière mise à jour 10/10/11 | Vidéo
Faire disparaitre durablement le spectre d'une maladie contagieuse, c'est l'objectif de bien des responsables de santé publique à travers le monde. Par le passé ils y sont parvenus, et ils comptent bien récidiver. Cette émission vous en apprend plus sur l'une de ces maladies : la rougeole.

En 1979 l'Organisation mondiale de la santé déclare que la variole est officiellement éradiquée. La prochaine cible sur la liste de l'OMS, c'est la rougeole, une maladie souvent considérée à tors comme bénigne. Mais voilà, si l'Amérique s'en sort pas trop mal avec une quasi disparition du continent, en Europe, la Suisse fait figure de mauvais élève. Les raisons de ce résultat sont difficiles à cerner mais beaucoup s'accordent à dire que les vagues épidémiques qu'a connu la Suisse depuis 2006 sont dues d'une part à la grande contagiosité de la rougeole mais surtout à une couverture vaccinale insuffisante. Avec le Dr Virginie Masserey médecin pédiatre et chef de la section vaccination auprès de l'Office Fédéral de la Santé Publique.

A LIRE AUSSI

Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Dopage

Dopage au quotidien: une béquille chimique

De plus en plus de gens prennent des médicaments ou des substances pour tenir le coup au travail ou pour améliorer leurs performances.
Lire la suite
Traumatisme crânien

Traumatisme cranio-cérébral: des chocs pour les neurones

Lorsque la tête reçoit un choc, le cerveau peut subir un traumatisme. C’est typiquement la commotion cérébrale, fréquente dans les sports d’hiver comme...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
coqueluche_bebe_danger

La coqueluche met bébé en danger

La vaccination a endigué les épidémies de coqueluche. Mais des progrès restent à faire…en particulier du côté des adultes.
prevention2_quels depistages

Quels dépistages, à quel âge?

A l’heure du dépistage, l’idée n’est pas de passer sous un scanner des pieds à la tête chaque année. L’enjeu: faire «juste» ce qu’il faut quand il faut en tenant compte de ses antécédents et en restant à l’écoute de son corps. Le point avec le Pr Jacques Cornuz, directeur de la Policlinique médicale universitaire de Lausanne.
Est-ce obligatoire de se faire vacciner?

Est-ce obligatoire de se faire vacciner?

Réponse du Professeur Claire-Anne Siegrist, pédiatre et Directrice du Centre de vaccinologie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et Présidente de la commission fédérale de vaccination.
Videos sur le meme sujet

Une technique pour valider la sécurité et l’efficacité d’un vaccin contre Ebola

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par la professeure Claire-Anne Siegrist a mis au point ce qu’on appelle désormais "la formule de Genève".

Pour la conservation des vaccins à température ambiante

Pour rester efficaces, les vaccins antiviraux doivent être conservés au froid.

Un nouveau vaccin contre l'hépatite C

Pour la première fois en Suisse une personne a été vaccinée contre cette forme très sévère d’hépatite, cela c’est passé le 21 juillet 2015 à l’Hôpital Cantonal de Saint-Gall.