Rencontre avec Alessandro Diana, un spécialiste de la vaccino-hésitation et de la réanimation

Dernière mise à jour 30/11/18 | Audio
Loading the player ...
Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Aujourd'hui, Bastien Confino a invité Alessandro Diana, pédiatre à la Clinique des Grangettes et médecin associé au Service de pédiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Une heure pour découvrir ce passionné de pédiatrie et de maladies infectieuses et militant pour une meilleure couverture vaccinale.

Alessandro Diana

Consultez le dossier sur la vaccination de RTS Découverte

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Bouger pour sa santé

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne...
Lire la suite
Sport et enfants

Les enfants malades du sport intensif

Quels sont les effets du sport intensif sur la santé physique et psychique des jeunes athlètes?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
rougeole_rumeur_vaccination

Rougeole: quand la rumeur nuit à la vaccination solidaire

Alors qu’une nouvelle étude confirme l’absence de lien entre le vaccin contre la rougeole et l’autisme, le scepticisme persiste chez une partie de la population. Une hésitation qui entraîne de lourdes conséquences pour la santé publique.

Quels dépistages, à quel âge?

A l’heure du dépistage, l’idée n’est pas de passer sous un scanner des pieds à la tête chaque année. L’enjeu: faire «juste» ce qu’il faut quand il faut en tenant compte de ses antécédents et en restant à l’écoute de son corps. Le point avec le Pr Jacques Cornuz, directeur de la Policlinique médicale universitaire de Lausanne.
infections_urinaires_vaccin_resistances

Vaccin prometteur contre les infections urinaires

Développé par une start-up suisse et testé aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), il pourrait limiter les résistances aux antibiotiques.
Videos sur le meme sujet

Vaccins: pourquoi font-ils peur?

Pourquoi certains parents redoutent-ils de faire vacciner leurs enfants? D’où vient cette crainte? 36.9° est allé à la rencontre de ceux qui doutent. Pour sortir de la méfiance et des débats stériles entre pro et anti-vaccins, il vaut la peine de les examiner séparément, vaccin par vaccin, à la lumière du bénéfice et des risques de chacun.

Comment fonctionne un vaccin?

Qu'on ait 3 mois, 6 ans, 40 ou 70 ans, on est tous susceptibles un jour de se faire vacciner. Mais comment fonctionne un vaccin

Une heure spéciale sur les vaccins

Les vaccins font débat. Entre 3% et 5% des Suisses sont fondamentalement contre et entre 10% à 15% se posent des questions à leur sujet.