Aluminium, autisme et sclérose en plaques

Dernière mise à jour 30/11/17 | Audio
Loading the player ...
Des effets de l’aluminium, présent comme adjuvent dans certains vaccins, aux risques d'autisme dus au ROR, en passant par le lien entre sclérose en plaques et vaccin contre l'hépatite B, les suspicions d'effets néfastes des vaccins sur la santé sont nombreuses.

On en parle avec Alessandro Diana, pédiatre à la clinique des Grangettes et médecin associé au Service de pédiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), et Henri Joyeux, chirurgien cancérologue et conférencier.

La vaccination sur RTS Découverte

Service de pédiatrie des HUG

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Bouger pour sa santé

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne...
Lire la suite
Bouger pour sa santé

Sport intensif: le revers de la médaille

De plus en plus de jeunes rêvent de devenir sportifs d'élite. Ils accumulent les heures d'entrainement et les compétitions. Mais quels sont les risques...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
LC_antiviraux_médicaments

Antiviraux: des médicaments encore trop rares

Le développement des antibiotiques a révolutionné la prise en charge des infections bactériennes, alors que peu d’antiviraux sont disponibles. Une équipe de recherche anglo-suisse a mis au point un composé qui pourrait ouvrir de nouvelles perspectives.
Videos sur le meme sujet

Vieux vaccins contre nouvelle maladie

Et si de vieux vaccins étaient efficaces contre le Covid-19?
Maladies sur le meme sujet
Sclérose en plaques

Sclérose en plaques

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune liée à un dérèglement du système immunitaire, qui attaque la gaine de myéline et les fibres nerveuses. Bien que la maladie ait été décrite il y a près de deux siècles, sa cause n’est toujours pas élucidée. Il s’agit d’une maladie complexe et multifactorielle.