Une nouvelle piste dans la lutte contre la Malaria

Dernière mise à jour 27/10/16 | Audio
Loading the player ...
La Malaria cause chaque année la mort d’un demi-million de personnes, principalement des jeunes enfants et des femmes enceintes.

Les mécanismes de la maladie étaient mal connus. Mais cela pourrait changer. Une nouvelle étude, menée à l’Université de Fribourg, montre comment le parasite évolue et surtout communique dans le corps du malade. Une avancée qui permet d'imaginer de nouvelles stratégies thérapeutiques.
Les explications du Docteur Pierre-Yves Mantel de l’institut d’anatomie de l’Université de Fribourg, interrogé par Anne Baecher.

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Bien vieillir

Vieillir musclé

Le muscle perd près de 50% de sa masse musculaire entre 30 et 80 ans. Cependant, il est possible de combattre cette fonte musculaire en pratiquant des...
Lire la suite
Altitude

MAM et oedèmes: les maladies de haute altitude

Rien de tel pour la santé qu'une balade en montagne. Mais attention lors de la montée en altitude. Le mal aigü des montagnes peut vous tomber dessus, surtout...
Lire la suite
Videos sur le meme sujet

Qu'est-ce qu'un microbe?

On a tous entendu notre maman dire un jour «Ne touche pas à ça, c’est plein de microbes!». Et pourtant, les microbes ne sont pas forcément tous si méchants.

De nouvelles moustiquaires contre la malaria

Un nouveau type de moustiquaire pourrait éviter des millions de nouvelles contaminations à la malaria. En test au Burkina Faso, elles sont imprégnées de deux produits différents.