Ébola: reportage en Guinée

Dernière mise à jour 17/09/14 | Vidéo
En Afrique de l’Ouest, sur le terrain de la plus grave des épidémies d’Ebola, des soignants risquent leur vie, anonymes en scaphandres aspergeant les cadavres de puissants désinfectants.

36,9° a voulu les connaître, comprendre leur quotidien ainsi que celui de leurs patients.

Un reportage 36.9° - RTS Un

A LIRE AUSSI

Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Dopage

Dopage au quotidien: une béquille chimique

De plus en plus de gens prennent des médicaments ou des substances pour tenir le coup au travail ou pour améliorer leurs performances.
Lire la suite
Natation et baignade

Air des piscines : danger ?

Le chlore montré du doigt.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
moustique_ennemi_vacancier

Le moustique, ennemi n°1 du vacancier

Sous nos latitudes, le seul inconvénient des piqûres de moustiques est qu’elles entraînent des démangeaisons. Mais dans les pays tropicaux, des parasites ou des virus peuvent également être transmis lors de ces piqûres et entraîner des maladies. Si vous prévoyez de voyager dans l’un de ces pays, méfiez-vous donc des moustiques!
malaria_cauchemar_voyageur

La malaria, cauchemar du voyageur

Maladie fréquente en Afrique, Asie et Amérique du Sud, la malaria (ou paludisme) est un fléau pour la population locale mais également pour les touristes. C’est en effet l’infection qui occasionne le plus de décès chez les voyageurs! Quelques pistes pour s’en prémunir.
Videos sur le meme sujet

Rencontre avec Karl Perron, un spécialiste des bactéries

Tous les vendredis, "CQFD" reçoit un homme ou une femme de science pour parler de son travail et de ses recherches.

Maladie du légionnaire, une pathologie en augmentation

En 2017, 500 cas de légionellose ont été recensés en Suisse.

La variabilité interindividuelle et intra-individuelle face aux infections

Certaines personnes sont plus vulnérables aux infections que d’autres.