Comment les épidémies influencent-elles lʹarchitecture de nos villes?

Dernière mise à jour 23/04/20 | Audio
Loading the player ...
Peste, choléra, tuberculose…

Saviez-vous que ces épidémies ont contribué à façonner l'architecture de nos villes? A l'aube du déconfinement, la crise du coronavirus interroge plus que jamais la conception de nos modèles urbains. Comment concevoir et agencer les villes pour faire face à des crises sanitaires?

Sarah Dirren a interrogé Philippe Rahm, architecte, auteur de l'ouvrage "Le jardin météorologique: Et autres constructions climatiques" (Ed. B2), et Stéphane Frioux, maître de conférences d'histoire contemporaine à l'Université Lumière Lyon 2, spécialiste des questions environnementales en milieu urbain dans l'âge industriel, et auteur de l'ouvrage "Les batailles de l'hygiène. Villes et environnement de Pasteur aux Trente Glorieuses" (Ed. PUF).

Site internet de Philippe Rahm

"Le jardin météorologique: Et autres constructions climatiques" de Philippe Rahm (Ed. B2)

Stéphane Frioux, Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes

Sur les traces de la santé environnementale (Ed. Le Bord De L'eau)

Une émission CQFD - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne...
Lire la suite
Bouger pour sa santé

Je marche pour aller au travail, est-ce aussi efficace que le sport?

Facile d’accès, la marche est un exercice simple qui est largement encouragé par les médecins. Mais est-elle suffisante pour remplacer une activité physique...
Lire la suite
Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Videos sur le meme sujet

Vaccination Covid: un sujet qui pique

On l’attendait depuis le début de la crise sanitaire. D’un côté, le vaccin représente l’espoir de sauver les personnes à risque, de revoir ses proches, de sortir de la crise économique, du confinement. Mais d’un autre côté, il représente aussi la peur, l'incertitude, le doute, le complot.