Vieillir musclé

Dernière mise à jour 06/06/18 | Vidéo
Le muscle perd près de 50% de sa masse musculaire entre 30 et 80 ans. Cependant, il est possible de combattre cette fonte musculaire en pratiquant des exercices physiques réguliers et adaptés, permettant de regagner du muscle, même après 80 ans.

Vivre vieux et fort à la fois! C’est le cas de Roger: il fait du sport tous les jours. Sa spécialité, c’est le décathlon et sa catégorie, les plus de 70 ans. Ce sportif motivé illustre bien notre capacité à booster notre musculature à tout âge. Bengt Kayser, professeur à l’Institut des Sciences du sport, UNIL, relève: «Même une personne de 80 ans qui commence à faire un petit programme adapté de musculation va pouvoir renforcer son muscle et le faire augmenter en volume.»  Mais autant le savoir, il faut fournir un certain effort: on perd à peu près 50 % de sa masse musculaire entre l'âge de 20 et 80 ans. La fonte de la masse musculaire qui provoque des chutes chez les personnes âgées a un nom: la sarcopénie. Que fait la Suisse en matière de prévention dans ce domaine? Qu'en pensent les principaux intéressés? Regards croisés sur un thème qui a du tonus.

Une émission 36.9 - RTS La Première

A LIRE AUSSI

Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Bouger pour sa santé

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne...
Lire la suite
Sport et enfants

Les enfants malades du sport intensif

Quels sont les effets du sport intensif sur la santé physique et psychique des jeunes athlètes?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
preadolescents_bougent_plus

Les préadolescents ne bougent plus assez

Selon une étude réalisée par l’Université de Genève, les enfants perdent l’envie de se dépenser, dès l’âge de 9 ans déjà. Implications et solutions.
PULS_activite_physique_ordonnance

L’activité physique, bientôt sur ordonnance?

Elle s’impose peu à peu comme une recommandation indispensable dans de nombreux parcours thérapeutiques. Explications avec le Dr Maximilian Schindler, médecin adjoint à l’Unité de médecine physique et réadaptation orthopédique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
Videos sur le meme sujet

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne prennent pas suffisamment au sérieux les dangers de l’inactivité physique.