Slow up: envie de bouger

Dernière mise à jour 17/11/11 | Vidéo
Bouger est bon pour la santé et améliore la qualité de vie. Pourtant, le mouvement n'est pas toujours évident à inclure dans nos emplois du temps chargés.

Si certaines personnes bougent avec plaisir, pour d'autres, c'est plus difficile. 37% de la population suisse est sédentaire et ne pratique aucune activité physique.

Il semble que ce soit dans la nature de l'homme de faire des réserves caloriques et de dépenser le moins d'énergie possible... une stratégie utile en période de disettes. Mais voilà, aujourd'hui on vit dans une société ou ces comportements font mal : la sédentarité et le surpoids sont responsables de nombreuses maladies, alors que la pratique régulière de l'exercice physique améliore la qualité de vie.

C'est pour faire la promotion du mouvement qu'est apparue ici, sur les rives du lac de Morat en 2000 la première slow up de Suisse avec sa trentaine de kilomètres de route fermés au trafic motorisé. Et de plus en plus d'endroits s'y mettent... avec succès d'ailleurs.

Gilles Crettenand est coordinateur en Promotion de la santé et centre alimentation et mouvement auprès de la LVPP à Sion répond aux questions de l'antidote.

A LIRE AUSSI

Dopage

Le dopage: dangereux et amoral

En compétition, mieux vaut être premier que dernier. Pourtant, tous les moyens pour y arriver ne sont pas bons, et certains, tel que le dopage, sont parfois...
Lire la suite
Bouger pour sa santé

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne...
Lire la suite
Sport et enfants

Les enfants malades du sport intensif

Quels sont les effets du sport intensif sur la santé physique et psychique des jeunes athlètes?
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
preadolescents_bougent_plus

Les préadolescents ne bougent plus assez

Selon une étude réalisée par l’Université de Genève, les enfants perdent l’envie de se dépenser, dès l’âge de 9 ans déjà. Implications et solutions.
PULS_activite_physique_ordonnance

L’activité physique, bientôt sur ordonnance?

Elle s’impose peu à peu comme une recommandation indispensable dans de nombreux parcours thérapeutiques. Explications avec le Dr Maximilian Schindler, médecin adjoint à l’Unité de médecine physique et réadaptation orthopédique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).
sport_seniors

Les bienfaits du sport chez les seniors

De plus en plus de retraités pratiquent une activité physique. Ils en retirent de nombreux bénéfices pour leur santé. Mais avant de reprendre l’entraînement, un passage chez son médecin est recommandé.
Videos sur le meme sujet

Sédentarité: la chaise qui tue

La sédentarité, c’est dangereux. Or notre société nous pousse à bouger de moins en moins. D’après les spécialistes, les autorités et le grand public ne prennent pas suffisamment au sérieux les dangers de l’inactivité physique.

Prévention: une opportunité de santé pour tous

La prévention dans le domaine de la santé consiste à prévenir la survenue de maladies, à améliorer la qualité de vie au quotidien et à informer la population pour qu’elle devienne critique face à la publicité, pour qu’elle puisse choisir librement de ses comportements. C’est tout ce qu’on peut mettre à profit pour améliorer la santé maintenant et dans le futur.

Le sport après un arrêt cardiaque, une bonne idée

Faire du sport après un arrêt cardiaque peut sauver votre vie.