Les bienfaits et les méfaits du ski de piste

Dernière mise à jour 12/01/16 | Article
Les bienfaits et les méfaits du ski de piste
Malgré le peu de neige en altitude, les stations de ski commencent à ouvrir et la saison alpine débute. Il est temps de découvrir ou redécouvrir les avantages et inconvénients du ski de piste.

Sport accessible et complet

Le ski est un exercice assez complet pour le corps et peut être pratiqué par tout un chacun. Par ailleurs, il est facile à doser, chacun peut y trouver la dose d’effort qui lui convient.

Jambes et gainage préparés

Muscler préventivement ses cuisses et sa sangle lombo-adbominale vous aidera à skier efficacement. Ces deux groupes pourraient tout à fait bénéficier d’une préparation spécifique (en fitness, par exemple) avant la saison et vous épargner une éventuelle blessure.

Traumatisme crânien

En moins de dix ans, le casque s’est généralisé sur les pistes. Désormais, ce sont les têtes non casquées qui font exception. Cette évolution doit être saluée, car le casque diminue considérablement le risque de traumatisme crânien. Mais il faut signaler que, bien que le port d’un casque réduise leur gravité, les blessures à la tête restent fréquentes: elles constituent ainsi plus de 10% des blessures aux sports d’hiver.

Attention aux épaules et aux mains

Une chute avec le bras tendu et le choc risque de faire sortir l’os du bras de la capsule de l’épaule. Si cela vous arrive, arrêtez-vous et appelez les secours. N’essayez pas de remettre l’épaule sur la piste, vous risqueriez d’endommager des nerfs et de déplacer une éventuelle fracture.

Au ski, les mains sont assez fréquemment touchées. Un grand classique est ce que les médecins appellent «le pouce du skieur»: une chute, la main qui traîne derrière, un pouce qui s’enfonce dans la neige. Et une entorse à la clé.

Attention aux genoux féminins

Le genou est touché dans près d’un accident de ski sur trois, généralement par une rupture de ligaments (les tissus qui lient les os entre eux). Le plus fréquemment, ce sont le ligament croisé antérieur et le ligament collatéral interne qui sont concernés, explique Maxime Grosclaude, médecin du sport à l’hôpital de la Tour à Genève. L’évolution du matériel joue un rôle dans ces blessures, car les skis carving imposent d’importantes contraintes sur cette articulation. La pression sur le genou peut être suffisamment importante pour créer une lésion ligamentaire, sans forcément se tordre le genou.

Une rupture des ligaments cause une douleur brutale. Arrêtez-vous et appelez les secouristes. Consultez ensuite un médecin si votre genou est gonflé, que vous ne pouvez plus le bouger ou qu’il se dérobe quand vous êtes debout.

Par ailleurs, on a montré que les femmes se déchirent plus fréquemment le ligament croisé antérieur que les hommes, de deux à six fois plus souvent. En cause, un bassin plus large et une musculature et une forme du genou spécifiques. De même que des ligaments plus souples et plus élastiques.

Risques de collision

Trop souvent, les blessures graves à ski sont le résultat d’une collision entre skieurs. Or, ces accidents augmentent de beaucoup le risque de polytraumatisme, c’est-à-dire de blessures multiples. Ne surestimez pas vos capacités, modérez votre vitesse et respectez les autres usagers.

Par ailleurs, selon la SUVA, la majorité des accidents surviennent au milieu de l’après-midi, soyez vigilants.

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé
Combien de calories pour une relation sexuelle?

Combien de calories pour une relation sexuelle?

Des chercheurs québécois ont voulu pouvoir répondre à cette question. Ils comparent l’activité sexuelle...
Lire la suite
Natation et baignade
Natation

La natation est un sport doux mais très exigeant

Nager a de réels bénéfices pour la santé, mais il faut commencer sans forcer. Précisions.
Lire la suite
Voyages
maladie_accident_vacances

Maladie, accident et vacances: les droits et obligations du salarié

Les vacances sont en principe synonymes de plaisir. Toutefois, nul n’est à l’abri d’une maladie ou d’un...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
accro_sport_moi

Accro au sport, moi?

Étonnante, mais réelle. L’addiction à l’activité physique existe, au même titre que celle à l’alcool, au tabac ou aux drogues. Elle a un nom: la bigorexie. Décryptage d’un phénomène.
Puls_remettre_mouvement

C’est décidé, je m’y remets…

Pratiquer une activité physique, ou la reprendre, fait partie des bonnes résolutions de début d’année. Et si, cette fois, on passait vraiment à l’acte? Marche à suivre.
mettre_sport_marchez

Vous voulez vous mettre au sport? Marchez!

Simple à pratiquer, pas chère, la marche est idéale pour se remettre en mouvement.
Videos sur le meme sujet

La lumière bleue pour soigner les plaies chroniques

Utiliser la lumière bleue pour améliorer la cicatrisation, c'est une nouvelle solution de traitement des plaies chroniques développée par un projet européen.

Les fractures de l’os chez les enfants et les ados

Cécile Guérin s'intéresse aux fractures chez les enfants et les adolescents.

Vieillir musclé

Le muscle perd près de 50% de sa masse musculaire entre 30 et 80 ans. Cependant, il est possible de combattre cette fonte musculaire en pratiquant des exercices physiques réguliers et adaptés, permettant de regagner du muscle, même après 80 ans.
Maladies sur le meme sujet
morsures chiens

Morsure d'animal

Les morsures d'animaux peuvent être superficielles ou profondes. Elles peuvent se compliquer d'une infection, d'un tétanos ou de la rage et, s'il s'agit d'un serpent, d'une envenimation.

Entorse de la cheville

Une entorse est une lésion des ligaments de la cheville, le plus souvent suite à un mauvais mouvement du pied. A l'exception des entorses graves, la plupart guérissent sans complication.

Symptômes sur le meme sujet
Se faire mordre par quelqu'un

Morsure humaine

J'ai été mordu(e) par quelqu'un
cheville tordue

Entorse

Je me suis tordu la cheville
Chien aboyant avec ces crocs bien en vue

Morsure animale

J'ai été mordu(e) par un animal