Les cinq règles d’or avant de partir en montagne

Dernière mise à jour 03/02/12 | Top conseils
Expédition en montagne
Pour mener à bien une expédition, Dominique Michellod, guide de haute montagne et sauveteur-ambulancier conseille de:
  1. S’informer sur les problématiques du milieu auprès des clubs ou écoles d’alpinisme ou de guides de haute montagne, par exemple.
  2. Faire une course de préparation pour tester ses capacités, avant d’entreprendre une grande expédition.
  3. Faire un bilan de santé pour vérifier que l’on peut supporter l’altitude.
  4. Avoir une bonne condition physique (endurance, force musculaire). Les moyens technologiques (GPS, téléphone portable), les équipements performants (vêtements techniques) et les béquilles médicamenteuses ne sauraient être des secours fiables. «Mieux vaut pouvoir compter le plus possible sur ses propres moyens physiques», insiste D. Michellod.
  5. Savoir renoncer. «Lorsqu’on fait face à des difficultés en montagne, il est souvent plus prudent de reconnaître ses limites et redescendre, plutôt que de vouloir à tout prix atteindre les objectifs fixés», prévient D. Michellod.

A LIRE AUSSI

Bouger pour sa santé
Combien de calories pour une relation sexuelle?

Combien de calories pour une relation sexuelle?

Des chercheurs québécois ont voulu pouvoir répondre à cette question. Ils comparent l’activité sexuelle...
Lire la suite
Voyages
maladie_accident_vacances

Maladie, accident et vacances: les droits et obligations du salarié

Les vacances sont en principe synonymes de plaisir. Toutefois, nul n’est à l’abri d’une maladie ou d’un...
Lire la suite
Noyade
noyade_seche

La noyade sèche existe-t-elle?

Depuis le début du mois de mai, la Centrale Téléphonique des Médecins de Garde (CTMG) a reçu plus de...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
expedition_altitude_prepare

Une expédition en altitude, ça se prépare

Une expédition en montagne à haute altitude met le corps à rude épreuve. Le manque d’oxygène dû à la baisse de la pression atmosphérique, associé au froid et à l’activité physique, peuvent entraîner des malaises potentiellement graves, voire fatals. Veillez donc à bien vous préparer.
Videos sur le meme sujet

Une heure spéciale sur la médecine de montagne

A l'occasion du Congrès international de médecine de montagne (GRIMM), à Champéry, Bastien Confino et Anne Baecher vous propose une émission spéciale sur cette spécialité en direct de la station valaisanne.

Quand on devient un danger pour soi-même en montagne

Nader Perroud, médecin, spécialiste FMH en psychiatrie et psychothérapie au Département de santé mentale et de psychiatrie des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), parle de risque et de sports extrêmes en altitude.

Un caisson hyperbare dans ses bagages

Qui dit montagne dit altitude.
Maladies sur le meme sujet
Le mal des montagnes

Maladies d'altitude

Environ une personne sur deux qui monte rapidement (en 24 heures) à une altitude de 4500 mètres souffrira d’un mal de montagne et une sur dix d’un œdème pulmonaire.