Le sommeil lausannois à la loupe

Dernière mise à jour 17/02/12 | Article
Une femme qui baille
Dans le cadre de CoLaus, une étude sur la population lausannoise, HypnoLaus mène l’enquête sur le sommeil des Romands: qu’est-ce qui est normal, et qu’est-ce qui ne l’est pas? Le sommeil de plus de 1100 Lausannois a été enregistré et passé à la loupe. Au total, environ 6000 personnes participent à cette étude.

HypnoLaus: kesako?

Jusqu’à présent, le sommeil avait été très peu étudié. Le peu de données dont on disposait concernait surtout des cas pathologiques qui consultaient des centres du sommeil. Le but de cette étude est d’avoir des renseignements sur le sommeil de la population générale, pour ensuite évaluer les liens qu’il pourrait avoir avec les maladies cardiovasculaires, métaboliques (comme le diabète ou l’obésité) et psychiatriques. La détermination du profil génétique de la population pourrait expliquer que certains d’entre nous sont plutôt lève-tôt ou couche-tard!

Le sommeil des Romands

Les Romands dorment apparemment plutôt bien: ils trouvent le sommeil en un quart d’heure et dorment en moyenne sept heures par nuit.

La durée du sommeil est un paramètre intéressant… Certaines études ont montré qu’un sommeil trop long ou trop court (dans un sens comme dans l’autre) augmente la mortalité et le risque de développer une hypertension, un diabète ainsi que des maladies cardiovasculaires. Il semblerait également que le risque d’obésité soit augmenté chez les petites dormeuses (moins de 6h par nuit).

Maladies fréquentes: que disent votre respiration et vos jambes?

Les apnées du sommeil sont un problème de plus en plus fréquent dans nos sociétés, en partie à cause de la prise de poids progressive observée actuellement. Il s’agit de courts arrêts respiratoires (apnées). Environ un homme sur cinq et une femme sur dix-sept serait concerné(e) par le syndrome des apnées du sommeil.

Le syndrome des jambes sans repos est une autre maladie fréquente qui concernerait 2,5% de la population de manière régulière (plusieurs fois par semaine), et 10% de manière occasionnelle. Il est caractérisé par un inconfort dans les jambes qui génère un besoin irrépressible de les bouger (surtout le soir et au repos). Dans 80% des cas, il s’accompagne de mouvements des jambes pendant le sommeil.

Dans les deux syndromes, la personne concernée ne s’en rend pas compte, et c’est le/la partenaire qui le remarque. Les apnées et/ou les mouvements des jambes perturbent tous deux le sommeil, qui devient moins réparateur.

L’avis de nos gènes

Une prédisposition génétique a déjà été démontrée concernant la narcolepsie (une maladie du sommeil). Par ailleurs, un enfant a plus de risque d’être somnambule si ses parents le sont. Il existe une forme familiale du syndrome des jambes sans repos, et il se pourrait que les gènes interviennent également dans les apnées du sommeil.

Attendons les révélations d’HypnoLaus à ce sujet…

Référence

Adapté de «HypnoLaus: le sommeil sous la loupe», Drs Raphael Heinzer, José Haba-Rubio et Medhi Tafti, Service de pneumologie, Centre d’investigations et de recherche sur le sommeil (CIRS), CHUV, Lausanne, in Revue médicale suisse 2011;7:2137-41, en collaboration avec les auteurs.

A LIRE AUSSI

Somnambulisme
Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Dormir debout, c’est possible pour les somnambules. Zoom sur un trouble pas si rare, et même fréquent...
Lire la suite
Apnée du sommeil
test_detecte_apnee

Un test très simple détecte l’apnée du sommeil

Il existe désormais un test rapide et très fiable pour détecter les personnes qui risquent de souffrir...
Lire la suite
Apnée du sommeil
Aspirateur

Les secrets révélés de l'apnée du sommeil

Des millions de personnes s’étouffent chaque nuit. La coupable? L’évolution.
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
manieres_dormir

Loin d’être stables, les manières de dormir ont évolué au cours du temps

Le sommeil est une fonction biologique qui s’est transformée au cours du temps et qui continue à évoluer. Il fut ainsi un temps où se réveiller au milieu de la nuit n’avait rien d’anormal. Les explications du Dr José Haba-Rubio, neurologue au Centre d’investigation et de recherche du sommeil (CIRS) du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et co-auteur de «Je rêve de dormir» aux éditions Favre.
sommeil_fatalite

Même s’ils sont de plus en plus fréquents, les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité

De plus en plus observé et contrôlé, le sommeil reste une fonction biologique mystérieuse. Pourquoi certains ont de la peine à s’endormir? Et comment aborder les problèmes d’insomnie? Les réponses du Dr Raphaël Heinzer, co-auteur du livre «Je rêve de dormir» aux éditions Favre et fondateur du Centre d’investigation et de recherche sur le sommeil (CIRS) du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) qui fêtera ses dix ans le 13 décembre prochain.
Videos sur le meme sujet

Troubles du sommeil: la fin du cauchemar!

Lorsque nos nuits se passent mal, ce sont nos journées qui trinquent. On est fatigué, irritable, somnolent, dangereux parfois. Cette émission s'intéresse aux troubles du sommeil avec l'avis d'un expert médecin et directeur du centre lausannois du sommeil.
Maladies sur le meme sujet
Diabete

Diabète

Le diabète est une anomalie de l’utilisation du sucre (glucose) en raison d'un manque d'insuline ou d'une moins grande sensibilité de l'organisme à l'insuline.

Stethoscope oscultant un coeur

Insuffisance cardiaque

Quand le cœur a de la peine à se remplir ou à expulser le sang, il n'arrive plus à assurer un débit sanguin suffisant. On parle d'insuffisance cardiaque.

veines

Insuffisance veineuse chronique

L'insuffisance veineuse est un trouble de la circulation dans les veines des jambes. Elle provoque des varices, un gonflement des jambes (œdème) et parfois des thromboses.

Symptômes sur le meme sujet
Des varices

Œdème des MI

J’ai les deux chevilles enflées

Douleur thorax

J'ai mal dans la poitrine