Le sommeil est indispensable à notre santé physique et intellectuelle

Dernière mise à jour 02/12/14 | Article
Le sommeil est indispensable à notre santé physique et intellectuelle
Il occupe un tiers de notre vie et on ne peut pas s’en passer. Le sommeil est même peut-être aussi important pour la santé que la nourriture et l’exercice physique.

Une bonne nuit permet d’abord de se reposer et de «recharger ses batteries». Lorsqu’on dort, la température du corps baisse et la dépense d’énergie diminue, ce qui permet à l’organisme de vivre au ralenti et de récupérer ses forces.

Notre métabolisme ne reste pas inactif pour autant. Il profite notamment de notre sommeil profond pour fabriquer des hormones, à commencer par l’hormone de croissance qui fait grandir les enfants et développe les muscles, les os et les cartilages des adultes.

Par ailleurs, ce n’est pas un hasard si, quand nous souffrons d’infections ou d’inflammations, notre corps secrète des substances hypnogènes qui favorisent l’endormissement. Il n’y a en effet rien de tel que le sommeil pour renforcer nos défenses naturelles et aider le système immunitaire à réagir.

Mais le plus grand bénéficiaire d’une bonne nuit de repos reste toutefois le cerveau. Jour et nuit, il ne cesse jamais de travailler et il met à profit notre sommeil pour consolider notre mémoire et favoriser l’apprentissage. Il incite en quelque sorte les circuits neuronaux à «répéter» ce qu’ils ont appris à l’état de veille afin de renforcer la trace mnésique. Un test simple permet de s’en convaincre: apprenez une série de mots et essayez de la répéter quelques heures plus tard. Vous constaterez que vous réussirez bien mieux l’exercice le lendemain matin.

Risque d’accidents et d’obésité

Le sommeil étant une fonction vitale, il est logique que ses perturbations et ses troubles aient des répercussions néfastes sur notre santé physique et psychique. Après de mauvaises nuits, nous nous sentons flapis, privés d’énergie et sujets à la somnolence. Cet état de fatigue est une cause importante d’accidents –en particulier sur la route où, selon le Bureau suisse de prévention des accidents, il est responsable de 10 à 20% des collisions.

Le manque de sommeil accroît aussi le risque d’hypertension, de maladies cardiovasculaires, de diabète et il favorise même l’obésité. Il bouscule en effet l’équilibre qui s’établit naturellement entre trois hormones intervenant dans la prise de poids: il nous prive de celle qui refrène l’appétit (la leptine), augmente la sécrétion d’une autre qui stimule l’appétit (la ghréline) et entraîne la production d’un surcroît d’une troisième (l’orexine) qui nous pousse à manger pour le seul plaisir. Mal dormir incite ainsi à trop manger et à grignoter entre les repas.

Mais la fatigue se répercute aussi sur notre caractère: elle nous rend irritables et favorise les troubles de l’humeur, voire la dépression.

C’est dire à quel point dormir nous est indispensable.

              

_________

Pour en savoir plus

J'ai envie de comprendre... le sommeil

Elisabeth Gordon, Raphaël Heinzer,  José Haba-Rubio. Editions Médecine et Hygiène

A LIRE AUSSI

Somnambulisme
Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Ce que vous devez savoir sur le somnambulisme

Dormir debout, c’est possible pour les somnambules. Zoom sur un trouble pas si rare, et même fréquent...
Lire la suite
Apnée du sommeil
Aspirateur

Les secrets révélés de l'apnée du sommeil

Des millions de personnes s’étouffent chaque nuit. La coupable? L’évolution.
Lire la suite
Apnée du sommeil
test_detecte_apnee

Un test très simple détecte l’apnée du sommeil

Il existe désormais un test rapide et très fiable pour détecter les personnes qui risquent de souffrir...
Lire la suite
Articles sur le meme sujet
manieres_dormir

Loin d’être stables, les manières de dormir ont évolué au cours du temps

Le sommeil est une fonction biologique qui s’est transformée au cours du temps et qui continue à évoluer. Il fut ainsi un temps où se réveiller au milieu de la nuit n’avait rien d’anormal. Les explications du Dr José Haba-Rubio, neurologue au Centre d’investigation et de recherche du sommeil (CIRS) du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et co-auteur de «Je rêve de dormir» aux éditions Favre.
sommeil_fatalite

Même s’ils sont de plus en plus fréquents, les troubles du sommeil ne sont pas une fatalité

De plus en plus observé et contrôlé, le sommeil reste une fonction biologique mystérieuse. Pourquoi certains ont de la peine à s’endormir? Et comment aborder les problèmes d’insomnie? Les réponses du Dr Raphaël Heinzer, co-auteur du livre «Je rêve de dormir» aux éditions Favre et fondateur du Centre d’investigation et de recherche sur le sommeil (CIRS) du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) qui fêtera ses dix ans le 13 décembre prochain.
Stimuler notre mémoire en dormant

Stimuler notre mémoire en dormant

Stimuler notre cerveau durant la nuit avec des sons, au rythme de ses oscillations naturelles, pourrait améliorer notre faculté de mémorisation. C'est ce que suggère une étude allemande originale parue dans une revue médicale réputée. Nous pourrions un jour en tirer parti pour améliorer notre mémoire.
Videos sur le meme sujet

Troubles du sommeil: la fin du cauchemar!

Lorsque nos nuits se passent mal, ce sont nos journées qui trinquent. On est fatigué, irritable, somnolent, dangereux parfois. Cette émission s'intéresse aux troubles du sommeil avec l'avis d'un expert médecin et directeur du centre lausannois du sommeil.

Insomnie: quand les nuits deviennent blanches

Après 40 ans, environ une personne sur quatre dort mal, voire très mal. Et les conséquences d'un mauvais sommeil peuvent être très nombreuses.

Le sommeil et ses troubles

Environ une personne sur trois se plaint de troubles du sommeil. Explications et témoignages en vidéo.
Maladies sur le meme sujet
Insomnie

Insomnies

Les troubles du sommeil constituent un véritable problème de santé publique, tant par leur fréquence que par leurs répercussions humaines, sociales et économiques.